Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Cocaïne andine

 | 
Paul Gootenberg

Troisième partie. La cocaïne illicite

Chapitre 6. Naissance des narcos : les réseaux illicites panaméricains (1945-1965)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Entre 1947 et 1964, on allait voir surgir sur la scène mondiale une catégorie nouvelle de trafiquants de cocaïne d’envergure internationale composée de Boliviens, de Péruviens, de Cubains, de Chiliens, de Mexicains, de Brésiliens et d’Argentins. Ces hommes – accompagnés souvent d’audacieuses jeunes femmes –, qui étaient poursuivis par les agents étrangers chargés de lutter contre la drogue, posèrent les bases du trafic illicite de cocaïne, une drogue dont la production à petite échelle dans l’est du Pérou était restée dans les limites de la légalité jusque dans les années 1940. Après 1945, la cocaïne marchande, vestige d’une époque héroïque révolue, était entrée dans son ultime phase de déclin, étouffée par les conséquences globales de la Deuxième Guerre mondiale et surveillée de près par les contrôleurs des États-Unis ou de l’ONU. Malgré quelques soupçons du contraire, pas depuis que les années 1910 avaie...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540