Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Ton père et ami dévoué

 | 
Jules Lelorrain

Annexes

Annexe n° 12 – Liste des discours de rentrée consacrés au « pouvoir judiciaire »

Jean-François Tanguy

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

[D’après Farcy, 1998]. On remarquera que ce thème, très rare (J.-C. Farcy a recensé 3 645 discours en tout !), se concentre sur la période de la Monarchie de Juillet, d’une part, époque de la tentative de construction d’un État de droit équilibré, de la Troisième République de l’autre, et notamment des années 1879-1887, années d’épuration massive, de renouvellement très général du corps et de prédominance absolue du pouvoir politique. Sous le Second Empire, le vide est complet : la magistrature s’identifie complètement et sans états d’âme au régime, moyennant la part d’indépendance très formelle que celui-ci veut bien lui laisser. Au XXe siècle, et jusqu’à une époque très récente, personne ne pose plus la question, non qu’elle soit résolue : elle n’existe pas.

Monarchie de Juillet
Letourneux (Horace), avocat général, Origine et nature du pouvoir judiciaire. Ce qu’a été la magistrature en France avant et depuis 1815. Ce qu’elle doit être et sera depuis la révolution de 1830. Barreau de...

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540