Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Ton père et ami dévoué

 | 
Jules Lelorrain

Annexes

Annexe n° 6 – Éloge funèbre et biographie d’Édouard Lelorrain, mort en 1924

Médecin-Inspecteur Niclot

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

DISCOURS

Prononcé par le Médecin-Inspecteur Niclot, Directeur du Service de Santé de la 14e Région, aux funérailles du Médecin-Major de 1re classe Lelorrain, décédé le 28 janvier 1924.

Mesdames, mes chers camarades, messieurs,

Veuillez permettre d’abord à mon amitié d’incliner sa douloureuse émotion devant ce cercueil : voilà vingt-cinq ans et plus que je fréquentais et retrouvais de toutes parts, aux sociétés savantes, aux bibliothèques, aux corridors hospitaliers ou dans les salles de malades, une silhouette que chacun en notre ambiance lyonnaise, connaissait, estimait et aimait. Quand je l’observais, je ne pouvais m’empêcher de penser à Socrate, à ces boîtes dites Silènes dont parle Rabelais et à ces paroles d’Alcibiade, dans le Banquet platonicien : « Il a bien l’extérieur que nos sculpteurs donnent à Silène, mais ouvrez-le, mes chers Convives, quels trésors ne trouverez-vous pas dans son intérieur1 ? »

Chaque rencontre marquait un arrêt, dépensé en précieux échanges, où notre art n...

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540