Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Ton père et ami dévoué

 | 
Jules Lelorrain

Lettres de Jules à Édouard Lelorrain

1868

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’année 1868 est à tous points de vue une année calme dans la vie de Jules Lelorrain, ou du moins une année sans bouleversements imprévus. Les grands changements ont été décidés à la fin de l’année précédente et ils vont simplement s’accomplir, de façon fort naturelle : nomination de Jules au poste de président du tribunal de Dijon en avril, mariage d’Eugène en juin, Gabrielle tombant enceinte presque immédiatement, prise de voile par Berthe à Flavigny en juillet, au grand désespoir de son père et de ses frères, enfin réussite d’Édouard à ses derniers examens et soutenance de sa thèse à la fin de l’année : le voilà médecin.

Eugène, lui, n’est toujours pas percepteur. Les démarches en ce sens continuent mais tiennent une bien moindre place dans les confidences que Jules fait à Édouard. A-t-il renoncé ? Pas le moins du monde, on le verra. Mais l’inertie des hommes et des choses l’accablent un peu, sans doute. Eugène vient de se marier, sa femme travaille avec un revenu non négligeable,...

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540