Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Métiers de police

 | 
Jean-Marc Berlière
, 
Catherine Denys
, 
Dominique Kalifa
, 
et al.

Troisième partie. Savoirs et compétences

Acquisition des règles du métier et spécialisation des commissaires de police à Lyon au xviiie siècle

Stéphane Nivet

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au xviiie siècle, la ville de Lyon compte en permanence une dizaine de commissaires de police, nommés par la ville pour une durée de trois années. Placés sous l’autorité du lieutenant général de police et des consuls, ces officiers de police sont situés à un niveau intermédiaire entre les milieux édilitaires et le reste de la population, chargés pour l’essentiel de la surveillance de la ville et de l’application de la réglementation. Entre la création de cet office en 1699 et la dissolution de la lieutenance générale de police dans les premières années de la Révolution, l’office de commissaire de police n’est pas figé. Héritières des pratiques bourgeoises de police et d’une forme beaucoup plus ancienne de l’organisation du contrôle social, les fonctions des commissaires de police connaissent au xviiie siècle à Lyon un processus de différenciation des autres offices municipaux auquel s’adjoint un phénomène de spécialisation des missions confiées aux commissaires. Un siècle durant, la...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540