Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Métiers de police

 | 
Jean-Marc Berlière
, 
Catherine Denys
, 
Dominique Kalifa
, 
et al.

Troisième partie. Savoirs et compétences

Savoirs et compétences : du policier à la police

René Levy

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En 1906, Célestin Hennion, qui, quelques années plus tard, après avoir succédé à Lépine comme préfet de Police de Paris, allait fonder l’École pratique professionnelle des services actifs de la PP, déclarait :

« On semble trouver naturel, alors qu’on exige un stage assez long de la plupart des employés de l’État, même quand leur emploi comporte plus de routine que d’initiative, de jeter d’emblée dans les fonctions de police qui touchent à tous les intérêts matériels et moraux du pays, des hommes jeunes dont le cerveau et la conscience n’ont été scrutés que par un examen puéril permettant à peine de se rendre compte de leurs connaissances premières », alors même qu’ils « se destinent à une profession dont la complexité n’a point d’égale ».

Et Edmond Locard, en 1919, écrivait encore plus vigoureusement, dans « La police : ce qu’elle est, ce qu’elle devrait être », à propos de la préférence donnée à d’anciens militaires dans le recrutement :

« Que l’armée soit l’école de l’honneur, j’y so...

Auteur

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540