Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Métiers de police

 | 
Jean-Marc Berlière
, 
Catherine Denys
, 
Dominique Kalifa
, 
et al.

Deuxième partie. Itinéraires

Gardiens de la paix d’un arrondissement populaire

Christian Chevandier

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À l’est de la ville, populaire, frondeur, s’il est un arrondissement où la vie du policier ne devait pas être de tout repos, c’est bien le vingtième. Là, les apaches ont trouvé leur nom 1, Casque d’Or s’est faite une réputation. Et c’est par le récit d’une altercation dans une rue de Belleville, entre trois gardiens de la paix et un passant qui les bouscule, que commence la thèse de Quentin Deluermoz 2. Sans nul doute, l’exercice du métier devait y être si malaisé que, par l’exacerbation des tensions, son étude se révélerait fort significative pour comprendre la place des gardiens de la paix dans la société parisienne de la première moitié du xxe siècle.

Une approche monographique était prévue. La recherche vaine de sources classiques, dossiers individuels voire, pour l’entre-deux-guerres, registres du personnel d’un commissariat 3 (qui, les années de recensement, auraient permis grâce aux registres de dénombrement de trouver les policiers dans leur foyer puis d’aller dans l’état civ...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540