Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Souvenirs d'un villageois du Maine

 | 
Louis Simon

Quatrième partie. Documents complémentaires

Deux témoignages inédits : Anne Fillon, La Fontaine Saint-Martin et l’association des Amis de Louis Simon

Jean-Marie Constant

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Anne Fillon était une merveilleuse pédagogue, qui savait enthousiasmer les étudiants, une historienne, qui a découvert que l’esprit des Lumières avait illuminé les villageois du dix-huitième siècle, contrairement à ce que pensaient beaucoup d’historiens de l’époque. Elle avait également la passion du grand public, à qui elle voulait transmettre tout ce qu’elle avait appris. Comme ses recherches reposaient principalement sur les minutes notariales, elles étaient obligatoirement ancrées sur un territoire précis, qui comprenait La Fontaine Saint-Martin et les paroisses voisines.

L’origine de sa recherche doit beaucoup à une rencontre fortuite. Un homme du voisinage, qui professait un anticléricalisme à la mode du début du XXe siècle, a confié à Michel Fillon, le mari d’Anne, originaire de Vendée et notaire à Foulletourte, le manuscrit des Mémoires de Louis Simon en lui disant malicieusement : « voilà les horreurs faites par les Vendéens ». En fait, il ne connaissait pas le contenu du te...

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540