Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Souvenirs d'un villageois du Maine

 | 
Louis Simon

Troisième partie. La plume du notaire

9 - L’étrange contrat d’un garçon désintéressé et amoureux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Trois semaines après les sommations respectueuses, le temps de publier les bans, Catherine Froger et Louis André sont chez le notaire pour le contrat de mariage. La future n’apporte rien puisqu’elle a quitté la maison de ses parents sans rien emporter, mais le marié s’en contente, car il l’attend depuis quatre ans. Il est rare qu’un notaire parle d’amour dans un contrat.

8 février 1774. Mariage de Louis André garçon maréchal et Catherine Froger

Par devant nous Jean Pillot… furent présents établis et soumis chacun de Louis André, garçon, maréchal, fils de défunt Guillaume André bordager et de Michèle Guy ses père et mère décédés à Saint Germain de Coulamer et à Saint Martin de Connée au Bas Maine43, demeurant ledit Louis André à Foulletourte d’une part ;

Et Catherine Froger, fille majeure issue du légitime mariage du sieur Louis Froger, maître de la poste aux chevaux, et de demoiselle Anne Bouttevin, ses père et mère, de cette paroisse de Cérans, y demeurant d’autre part, entre lesquell...

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540