Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Souvenirs d'un villageois du Maine

 | 
Louis Simon

Troisième partie. La plume du notaire

6 - Certificat d’honorabilité pour le soldat Simon Busson

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Simon Busson s’est engagé à l’âge de 16 ans pour une courte durée, ce qui arrivait quelquefois. Revenu au pays, il se fait faire un « passeport » avant de retourner à l’armée. On note l’importance de la famille et de sa réputation dans la déclaration d’honorabilité faite par les notables. Le notaire a inscrit en marge qu’il avait dû faire une « grosse », c’est-à-dire une copie à remettre au client, « en parchemin ». On comprend pourquoi.

24 février 1752. Acte de notoriéte de Simon Busson fils pour lui servir de passeport

Par devant nous Jean Pillot… est comparu Simon Busson, garçon, âgé de dix huit ans passés du 22 novembre dernier, fils de Simon Busson bordager et de Françoise Coudray, lequel nous a requis de lui décerner acte de notoriété et suffisance. C’est pourquoi en assistance de Simon Busson son père, demeurant au lieu et bordage de Floué en cette paroisse, il a fait comparaître devant nous notaire chacun de Maître Charles Dupont, bourgeois31, les sieurs Jean Sallion maître ch...

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540