Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Souvenirs d'un villageois du Maine

 | 
Louis Simon

Troisième partie. La plume du notaire

6 - Certificat d’honorabilité pour le soldat Simon Busson

Texte intégral

1Simon Busson s’est engagé à l’âge de 16 ans pour une courte durée, ce qui arrivait quelquefois. Revenu au pays, il se fait faire un « passeport » avant de retourner à l’armée. On note l’importance de la famille et de sa réputation dans la déclaration d’honorabilité faite par les notables. Le notaire a inscrit en marge qu’il avait dû faire une « grosse », c’est-à-dire une copie à remettre au client, « en parchemin ». On comprend pourquoi.

24 février 1752. Acte de notoriéte de Simon Busson fils pour lui servir de passeport

  • 31 Bourgeois : Maître Dupont est un ancien avocat, retiré.
  • 32 * Hôte : aubergiste.

2Par devant nous Jean Pillot… est comparu Simon Busson, garçon, âgé de dix huit ans passés du 22 novembre dernier, fils de Simon Busson bordager et de Françoise Coudray, lequel nous a requis de lui décerner acte de notoriété et suffisance. C’est pourquoi en assistance de Simon Busson son père, demeurant au lieu et bordage de Floué en cette paroisse, il a fait comparaître devant nous notaire chacun de Maître Charles Dupont, bourgeois31, les sieurs Jean Sallion maître chirurgien, René Leproust hôte32, René Lefeuvre aussi hôte, les plus notables habitants de cette paroisse ; Julien Bougard laboureur, Pierre Esnault cordonnier, Ambroise Bourmault boucher, René Follenfant marchand et Mathieu Rousseau serger, tous habitants de cette paroisse de Cérans, lesquels nous ont unanimement déclaré connaître Simon Busson et Simon Busson, père et fils, et qu’ils sont venus demeurer en cette paroisse il y aura sept ans au jour de Saint Marc prochain et qu’ils demeuraient avant ce temps en celle de Parigné le Pôlin qui est limitrophe de cette paroisse ; et que les aïeuls maternels de Busson fils et oncles et parents demeurant en cette paroisse sont d’honnêtes gens, que depuis que les Busson père et fils demeurent en cette paroisse, il n’est venu aucune plainte de leur conduite à la connaissance des notables et autres de nos habitants, et que Busson fils s’est toujours sagement comporté pendant qu’il a été dans cette paroisse, et qu’il s’est absenté pendant environ quatorze à quinze mois dans les années 1750 et 1751, pendant lequel temps il a fait une campagne, dont il est de retour du mois d’octobre dernier. Et que depuis ce retour il est dans le dessein de refaire une autre campagne. C’est pourquoi, et pour lui servir de passeport partout où il ira, Busson fils nous a requis le présent acte que nous lui avons décerné pour lui servir et valoir ce que de raison, après le bon et louable rapport que nous en ont fait les susdits habitants.

  • 33 Entrepreneur des étapes : adjudicataire de l’organisation du logement des soldats.
  • 34 * Beaumont-la-Ronce : en Touraine, à 60 km au sud-est de Cérans-Foulletourte.

3Fait et passé en notre étude, présents le sieur Louis Motheron entrepreneur des étapes33, demeurant à Beaumont la Ronce34, présent en ce lieu, et le sieur Simon Guyet marchand demeurant à Cérans. Lesdits Busson père et fils ont déclaré ne savoir signer.

4Il a été fait et délivré une grosse en parchemin.

5[La minute est signée de Charles Dupont, René Lefeuvre, Julien Bougard, Joseph Sallion, Pierre Esnault, René Follenfant, René Leproust, Simon Guyet, Ambroise Bourmault, Pierre Esnault, Mathieu Rousseau, et des deux témoins].

Notes

31 Bourgeois : Maître Dupont est un ancien avocat, retiré.

32 * Hôte : aubergiste.

33 Entrepreneur des étapes : adjudicataire de l’organisation du logement des soldats.

34 * Beaumont-la-Ronce : en Touraine, à 60 km au sud-est de Cérans-Foulletourte.

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Accès exclusif

open access

Offert par L’éditeur de ce site