Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Souvenirs d'un villageois du Maine

 | 
Louis Simon

Troisième partie. La plume du notaire

2 - Chance et malchance pour Claude Cohergne, et pour son demi-frère illégitime

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le commencement d’un inventaire et sa clôture révèlent, de manière inattendue, l’affection fraternelle et le dévouement d’un jeune homme de 24 ans envers une sœur handicapée et un demi-frère illégitime, qui devrait normalement être confiée à l’hôpital des enfants trouvés au Mans. À partir de 1750, la condition de l’enfant s’est beaucoup améliorée. Dans les années 1775, les bons sentiments sont très présents dans les archives.

24 février 1776. Commencement de l’inventaire de meubles de feu Claude Cohergne, mort garçon mineur

Aujourd’hui vingt quatrième du mois de février l’an mil sept cent soixante seize, sur les huit à neuf heures du matin, par devant nous Jean Pilot, notaire et tabellion royal au Maine, est comparu Christophe Hervé, charron, demeurant au hameau du petit Rosier, paroisse de Cérans, tuteur institué par justice aux personnes et biens des enfants mineurs de défunt Claude Cohergne journalier et de Madeleine Portebœuf sa femme, lequel nous a dit qu’il aurait eu des avis ce...

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540