Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Souvenirs d'un villageois du Maine

 | 
Louis Simon

Deuxième partie. La traque de l'historien

Trente ans d’Arcadie

Anne Fillon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au terme de ce commentaire, il faut tenter de cerner la génération de Louis Simon en retraçant l’évolution qui peut être observée, avant et après lui. Après les temps troublés de la fin du XVIIe siècle, où la plume apitoyée de La Bruyère les désignait comme des « animaux farouches580 », les villageois ont atteint vers 1750 l’époque du progrès, de la dignité et d’une certaine idée du bonheur, ce que j’ai appelé « Trente ans d’Arcadie581 », avant d’adopter, dans les années 1780, de nouvelles valeurs.

La table des repas familiaux et le pain partagé, le lit clos garni de linge blanc, qui amélioraient la qualité de la vie, apportaient aussi la dignité. Dans les années 1735-1740, lorsque les famines et les épidémies ont reculé, que les prix agricoles ont monté et que les activités d’appoint se sont multipliées, les villageois ont connu l’émulation entre eux. Ils ont suivi les modes et pratiqué, selon leurs moyens, l’imitation des groupes supérieurs qu’ils avaient à leur portée. Ils se sont...

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540