Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Souvenirs d'un villageois du Maine

 | 
Louis Simon

Première partie. Les souvenirs de l'étaminier

[MS 68] Evenement de la Revolution en Ce qui me Regarde particulièrement et quelques autres articles dont j’ai Connaissance548

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Comme j’avais Eté onze ans Voyer pour faire travailler les habitans aux Corvées des grandes routes, Comme j’ai dit Cidessus, et après avoir fait demission, je pris le Bureau de limpôt sur les huilles549, ce qui m’exenptet aussi de toutes charges de paroisse550. Mais en 1787, la charge de Sindic (qui Representait celle de maire) vint a vaquer. M. Le Curé, M. Dorvaulx et Madame l’abesse, qui Etait Seigneur ou Dame de paroisse, m’angagerent d’accepter le sindicat551. J’eu beau dire que j’en Etais Exempt par mon Bureau, je fut obligé d’y consentir, me disant quil se preparait des affaires terribles dans le gouvernement et que l’impôt sur les huilles allait Etre abolit avec bien d’autre, quil y allait avoir une grande Reforme en France552 et quil etait besoin d’avoir un homme Eclairé, judicieux et humain pour sindic ; je les Remerciai des qualités quil m’honoraient, en disant que je Nétais pas Capable de gerer tant d’affaires Comme il m’en annonçaient. Mais ce que je leur dits pour me de...

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540