Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Souvenirs d'un villageois du Maine

 | 
Louis Simon

Première partie. Les souvenirs de l'étaminier

Description matérielle et datation du manuscrit de Louis Simon

Anne Fillon

Note de l’auteur

BREF AVERTISSEMENT À PROPOS DES NOTES SUR LE MANUSCRIT DES SOUVENIRS DE LOUIS SIMON : les notes sans astérisque sont d’Anne Fillon (1996). L’astérisque en début (ou parfois en cours) de note signale un ajout signé Sylvie Granger/Benoit Hubert. Les notes ajoutées par Louis Simon lui-même sont placées dans la marge de droite.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le « livre » de Louis Simon comporte une reliure faite d’un manuscrit sur parchemin, usé et sali, mais sur lequel l’écriture du XVIIe siècle est encore visible. Deux lacets ferment la reliure.

L’ouvrage comporte 96 feuillets – 8 cahiers de 12 feuillets – dont le premier et le dernier ont été collés pour servir de contre-plats.

L’examen de chaque feuille de papier montre qu’elles ont toutes le même filigrane : le recueil a bien été constitué en une seule fois. L’ensemble est en bon état, excepté les six premiers feuillets.

L’ouvrage servit d’abord de livre de comptes à René Ory, distillateur-marchand de vins à La Flèche, entre 1724 et 1743. Son neveu, René Bruneau, vicaire à Malicorne, inscrivit en 1768 et 1769 les recettes et dépenses de la succession du premier utilisateur (mort en 1768), pour en rendre compte à ses cohéritiers ; enfin Louis Simon, neveu par alliance de René Bruneau, y rédigea ses souvenirs de 1809 à 1820, ayant hérité du « livre » après la mort de René Bruneau, surve...

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540