Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Mémoires d'un notable manceau au siècle des Lumières

 | 
Jean-Baptiste-Henri-Michel Leprince d'Ardenay

Publication et annotations du manuscrit complet des Mémoires de Leprince d'Ardenay

Chapitre 21eme. De ma fille adoptive

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si Dieu m’a privé de la douce satisfaction d’avoir des enfans, sa providence qui règle tout pour le mieux d’une maniere toujours sage et admirable, m’a amplement dedommagé de cette privation par une jouissance bien douce et j’ay bientot oublié les petits chagrins que j’avois éprouvé dans les premieres années de mon mariage en voiant écouler ma jeunesse sans espoir de devenir pere, de donner a ma femme et de recevoir d’elle des gages vivans de notre amour.

J’avois pris ma Niece de Biard1, encore enfant, en affection particuliere. Javois assisté à sa naissance, elle etoit ma fille spirituelle, elle me ressembloit un peu (ce n’etoit pas la le plus beau fleuron de son bouquet) mais moins jolie et plus maline que ses sœurs, sa petite phisionomie chifonée avec un front bien decouvert, de grands et vastes yeux bleus pleins de finesse annonçoit deja ce qu’elle pourroit être un jour et je ne fus pas alors le seul a predire que sa figure en se developpant deviendroit très agreable et plairoit ...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540