Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Mémoires d'un notable manceau au siècle des Lumières

 | 
Jean-Baptiste-Henri-Michel Leprince d'Ardenay

Publication et annotations du manuscrit complet des Mémoires de Leprince d'Ardenay

Chapitre 19eme. De l’administration des hopitaux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

De toutes les fonctions publiques aux quelles j’ay été appellé, celles d’administrateur des hopitaux que j’ay exercées pendant neuf années avant la revolution ont le plus flatté mon amour propre et mon inclination. proposé par le Bureau pour remplir une place vacante, j’eus le triple avantage de réunir en ma faveur l’unanimité des suffrages, de trouver des collegues instruits, pleins de zèle et parfaitement unis et de pouvoir satisfaire mon gout naturel pour le service et le soulagement des pauvres et des malades. Je fus installé dans cette place honorable le 15 juin 1782.

Lhopital General et l’hotel dieu du Mans sont regis par une seule et même administration composée suivant les reglemens de onze membres : cinq ecclesiastiques, savoir, un représentant de l’Eveque, un chanoine de la Cathedrale, un curé de la ville, un Benedictin et le superieur du Seminaire et six laiques, un conseiller au presidial, un avocat, deux Negocians ou marchands et deux bourgeois. Les diverses branches de ...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540