Version classiqueVersion mobile

Mémoires d'un notable manceau au siècle des Lumières

 | 
Jean-Baptiste-Henri-Michel Leprince d'Ardenay

Publication et annotations du manuscrit complet des Mémoires de Leprince d'Ardenay

Chapitre 18eme. De la mort de mes père et mère

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Après les vendanges de 1780, mon père retourna seul a ardenay, il y passa une partie de l’hiver occupé a faire des plans, abattre des bois et faire approcher les materiaux pour batir les deux pavillons défaillans a son chateau. il avoit assés d’appartemens et plus qu’il n’en falloit pour loger sa famille et un certain nombre d’amis. il ne fit donc cette entreprise que pour satisfaire le desir quil avoit de rendre sa maison réguliere et le besoin de se procurer des greniers et emplacemens qui luy manquoient pour serrer ses fruits et grains de ses fermes à moitié et des terres quil faisoit valoir. dès que la cessation des gelées permit aux maçons de manier la truelle, mon père mit la main à l’œuvre, au moyen des sages précautions qu’il avoit prises, ne manquant ny d’ouvriers ny de matieres, son batiment fut promptement elevé et couvert avant la fin de juillet 1781. cette prompte execution fut l’effet de sa surveillance exacte et trop active pour notre malheur. ne voulant pas perdre de...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search