Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Mémoires d'un notable manceau au siècle des Lumières

 | 
Jean-Baptiste-Henri-Michel Leprince d'Ardenay

Publication et annotations du manuscrit complet des Mémoires de Leprince d'Ardenay

Chapitre 17eme. Les plaisirs d’ardenay et la feste de Clairsigny

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Mde de Beaufond vint au Mans pour y passer les vacances de 1780 avec ses deux fils. nous disposames de loin nos batteries et mimes tout en œuvre pour amuser nos aimables parens et leur procurer tous les plaisirs de la saison. Je passe sous silence les festes de ville que la presence de notre aimable belle sœur multiplia dans notre société1. Je me borne a decrire ou du moins a donner une legere esquisse de celles que nous luy donnames a la campagne ou elle connut et gouta a long traits la joie vraie et toujours pure qui regne dans ce sejour de l’innocence et de la paix et qui est absolument ignorée dans les grandes cités.

Nous passames d’abord quinze jours a ardenay et ensuite une semaine a Clairsigny dans le temps de la vendange. ces deux sejours charmans chacun dans leur genre furent successivement le lieu de la scene des plaisirs delicieux et touchans dont le recit abregé fera la matière de ce chapitre.

Pour me procurer ainsi qu’a ma femme le loisir de passer quelque tems a ardenay ...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540