Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Mémoires d'un notable manceau au siècle des Lumières

 | 
Jean-Baptiste-Henri-Michel Leprince d'Ardenay

Publication et annotations du manuscrit complet des Mémoires de Leprince d'Ardenay

Chapitre 15eme. Acquisition de mes maisons et de la terre de la houletière

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En me mariant je n’avois eu aucune propriété fonciere ; mes parens m’avoient dotté en argent comme plus avantageux a l’état du commerce que j’avois embrassé. par le meme motif M. et Mde Dassé en se prétant a mes arrangemens m’avoient fourni en especes le mariage de leur fille1.

Ainsi souverains seulement de quelques mille écus, nous ne possedions pas un pouce de terrain. nous ne songions pas en acquerir et je ne m’occupois qu’a faire valoir de mon mieux les fonds que j’avois dans le commerce ; il étoit assés brillant alors2, et les benefices me donnoient d’autant plus de moyens de satisfaire mes gouts et ceux de ma femme, qu’etant en pension chez mon père nous n’avions d’autre depense essentielle que notre entretien.

Cependant apres avoir vecu ainsi pendant douze années très agreablement sauf quelques gesnes legeres qu’exigeoit une juste deference pour des parens qui tout en aimant bien cordialement leurs enfans n’avoient plus le goût des plaisirs de la jeunesse, je consideray que jap...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540