Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Sociabilité et politique en milieu rural

 | 
Annie Antoine
, 
Julian Mischi

Cinquième partie. Les formes émergentes de sociabilité et de mobilisation dans les campagnes d’aujourd’hui

Les trois « naissances » de la Confédération paysanne

Le travail politique de la nouvelle gauche paysanne dans ses « batailles » fondatrices

Jean-Philippe Martin

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La Confédération paysanne (CP), créée en 1987, est issue d’une histoire plus longue, celle de la nouvelle gauche paysanne, apparue dans les années 1960-1970. À travers cette communication nous aimerions réfléchir à plusieurs aspects du travail politique de cette sensibilité, en particulier le travail de légitimation et de délimitation1. En premier lieu, comment s’est présentée cette sensibilité et comment elle a légitimé son existence. D’autre part, il nous paraît intéressant de revenir sur la façon dont elle s’est organisée et a construit un petit appareil militant sur le plan national. Par ailleurs, nous souhaiterions évoquer la façon dont elle a délimité le groupe social qu’elle affirmait vouloir défendre et quels étaient les alliés qu’elle privilégiait. Trois moments fondateurs apparaissent dans la vie de cette sensibilité, le début des années 1970 voit ce courant se structurer, au début des années 1980 le choix syndical est affirmé et en 1987 la CP est fondée.

1970-1972, se diff...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540