Version classiqueVersion mobile

Un ingénieur de la Marine au temps des Lumières

 | 
Pierre Toufaire

Carnet n° 2. 1er janvier 1779 au 5 avril 1780

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

– Janvier 1779

Vendredi 1 er. – Dîné à Couaron où à pied. Vu la Hollande et le Port de Launé pour chercher de gros graviers. Passé au Pèlerin. Vu le navire de Gaberie, bon. Vu M. de Karmichaël, chez qui M., Mme de Chaumont et 2 anglo-américains. Souper chez Madame de Martel. Coucher à Indret. La gelée a commencé.

Samedi 2. – A Indret jusqu’à 3 h après-midi. On a coulé un 6, un 8 et un 12. On a levé la grande vanne avec 4 hommes. Visité M. et Mme de La Morinière. A Nantes à 5 h. Vu M. de La Villehélio. Ecrit au Ministre en lui envoyant le plan d’un fourneau à réverbère. A la Comédie. Souper seul chez moi. Reçu une lettre de Dejean et de mon parent.

Dimanche 3. – A Nantes. Donné à dîner à Saint-Julien à MM. Sabrevoix, Grivard, Murphy et de Varrages. Vu M. Doyard. A la Comédie. Souper chez M. Murphy.

Lundi 4 – A Nantes jusqu’à 4 h du soir. Dîner chez M. Murphy. A Indret par terre. Reçu le dernier quar...

© Presses universitaires de Rennes, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search