Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

À ciel ouvert

 | 
Ariela Epstein

Remerciements

Texte intégral

1Mes remerciements vont tout d’abord aux membres du LISST-Centre d’anthropologie sociale de l’université Toulouse-Jean Jaurès (campus Le Mirail), laboratoire dans lequel j’ai préparé et soutenu la thèse dont est issu cet ouvrage, et qui a contribué à sa parution. Ils vont également à celles et ceux qui m’ont aidée dans sa réalisation concrète : Marion Giraldou, Américo Mariani, Modesta Suárez, Michelle Tabes ainsi qu’à Anne Raulin qui m’a fait l’honneur de préfacer ces pages.

2Je remercie mes collègues et ami(e)s du bureau B429, de l’association ATRIA et quelques autres encore, aux côtés de qui je travaille au quotidien et qui me permettent de continuer à penser que l’université est un espace d’échange et de construction collective.

3Ma gratitude est entière envers celles et ceux qui se sont prêtés au jeu de mon étude (graffeurs, artistes, militants) ainsi qu’à celles et ceux qui m’ont accueillie et qui font qu’à Montevideo, je me sens chez moi : Fernando García, Claudia Martínez, Darío Arce, Gustavo Alonso, pour n’en citer que quelques-un(e)s.

4Elle va enfin à ma famille et mes ami(e)s, de Lyon, Toulouse, Paris et Buenos Aires, qui m’entourent et à qui je dédie ce livre.

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540