Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Sociabilité et politique en milieu rural

 | 
Annie Antoine
, 
Julian Mischi

Quatrième partie. Formes de solidarité et pratiques d’entraide dans les campagnes

Les solidarités des populations rurales face à l’administration royale sur les rivages d’Aunis et de Saintonge de Louis XIV à la Révolution

Jacques Péret

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le postulat de l’existence de solidarités rurales face à l’administration royale paraît aller de soi ; reste à le vérifier sur le terrain au-delà de schémas trop manichéens. Nous avons choisi de nous attacher à un milieu particulier, celui des populations rurales des littoraux d’Aunis et de Saintonge, sociétés cernées par les études pionnières d’Alain Cabantous et plusieurs colloques1. Ici comme ailleurs, les paysans sont majoritaires, mais des paysans liés à la mer, sauniers, vignerons, pour lesquels l’estran vaseux, rocheux ou sableux constitue le prolongement du champ, source d’activités complémentaires. Ce littoral que l’on qualifiera de charentais se caractérise par sa diversité, avec ses marais salants, ses grandes îles de Ré et d’Oléron surpeuplées, structuré autour des deux grands estuaires de la Charente et de la Gironde et des pôles portuaires de La Rochelle et de Rochefort2. La période étudiée est balisée en amont par la date clé de 1681 avec l’ordonnance de la marine qui...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540