Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Imaginaire péroniste

 | 
Moira Cristiá

Préface

Luc Capdevila

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Depuis la seconde guerre mondiale le péronisme marque intensément l’histoire argentine. Ce courant politique singulier, dit « justicialiste » en raison d’un socle idéologique fondé sur la justice sociale dont il se réclame, est apparu au sein d’une dictature militaire qui joua la carte de la neutralité entre l’Axe et les Alliés. La junte attendit le 27 mars 1945 pour déclarer la guerre à l’Allemagne et au Japon. Mais le péronisme en tant que mouvement s’est organisé et s’est développé à la suite du retour effectif à la démocratie en 1946. Seul un coup d’État militaire fit tomber le gouvernement du général Perón en septembre 1955. Dans la mémoire collective cette première expérience justicialiste est marquée par l’obtention pour le plus grand nombre de la protection de l’État providence, la création d’un vaste secteur public avec notamment la nationalisation des chemins de fer, les assurances sociales, la journée de huit heures, la hausse des salaires, les congés payés, le treizième ...

Auteur

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540