Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Sociabilité et politique en milieu rural

 | 
Annie Antoine
, 
Julian Mischi

Deuxième partie. Les formes institutionnelles de mobilisation collective en milieu rural

Mobilisation paysanne et sociabilités rurales : le mouvement dorgériste en Bretagne

David Bensoussan

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au milieu des années trente, alors que le mécontentement gronde dans les campagnes françaises, le mouvement dorgériste s’impose comme un acteur sociopolitique important suscitant les craintes des autorités civiles. Inégalement implanté à l’échelon national, il trouve dans les campagnes bretonnes un de ses bastions les plus solides et, aussi, une de ses terres d’élection depuis la mobilisation contre les assurances sociales entamée dès la fin des années vingt1. Outre l’entreprise politique menée par Dorgères, il s’agira ici d’étudier la protestation paysanne qu’il met en scène comme un phénomène majeur de mobilisation sociale dans le monde rural breton des années trente. On s’efforcera ainsi de voir en quoi la sociabilité rurale préexistante a pu fournir des cadres favorables à cette mobilisation et, corollairement, comment cette dernière débouche sur de nouvelles formes de sociabilités spécifiquement partisanes.

Sociabilités rurales et affirmations identitaires

Le recensement des mani...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540