Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Sociabilité et politique en milieu rural

 | 
Annie Antoine
, 
Julian Mischi

Deuxième partie. Les formes institutionnelles de mobilisation collective en milieu rural

Une nouvelle manière de faire de la politique : les « soldats de Dieu » dans l’Hérault au début du xxe siècle

Philippe Secondy

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pendant la Belle Époque, les milieux monarchistes méridionaux n’entendent pas désarmer face aux coups de semonce répétés des gouvernements de Pierre Waldeck-Rousseau, d’Émile Combes ou de Georges Clemenceau. La poignée d’historiens qui a cherché à mieux cerner les contours de ce « Midi blanc » désigne en particulier le Bas-Languedoc qui comprend le Gard, l’Aude et l’Hérault1.

Dans cet ensemble géographique, François-Marie-Anatole de Rovérié de Cabrières apparaît comme le fer de lance de la résistance. Évêque de Montpellier durant 47 ans (de 1874 à 1921), devenu cardinal en 1911, il multiplie les actions, en particulier contre le processus du Ralliement souhaité par Léon XIII, en bénéficiant du concours du puissant quotidien L’Éclair, présent entre 1881 et 1944 sur tous les départements de la façade méditerranéenne2. Le soutien public du prélat aux Jeunesses royalistes ou à l’Action française souligne un attachement au trône qui suscite de multiples désapprobations au sein d’une Églis...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540