Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Espaces en transactions

 | 
Raymonde Séchet
, 
Isabelle Garat
, 
Djemila Zeneidi

Première partie. Mobilités et capital spatial

Mobilités résidentielles, mobilités quotidiennes : une approche des déterminants sociaux des aires de déplacement en région parisienne

Martine Berger

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Quel rôle jouent les positions sociales des individus dans leurs comportements de mobilité ? On admet en général que les catégories les plus aisées effectuent en moyenne des déplacements de plus longue portée, tant pour se rendre à leur travail que lorsqu’ils déménagent, alors que les plus défavorisés apparaissent plus souvent captifs de leur environnement immédiat. Pour autant, les dimensions sociodémographiques des mobilités ne doivent pas être négligées : la structure des ménages, le fait qu’il s’agisse de personnes seules, de couples comportant un seul actif ou de couples biactifs, avec ou sans enfants, constitue un paramètre essentiel pour la compréhension des destinations des mobilités résidentielles des ménages comme des navettes des actifs.

Méthodes de calcul des distances et des durées des navettes
Les distances des navettes (et celles des migrations résidentielles) sont calculées à partir des fichiers-détail des recensements de population de 1975 (1/5), 1982, 1990 (1/4) et 1...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540