Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Sociabilité et politique en milieu rural

 | 
Annie Antoine
, 
Julian Mischi

Première partie. Appropriations et contestations de l’ordre politique en milieu rural

Les conciliateurs de l’enquête agricole de 1852 : les juges de paix dans les commissions cantonales de statistique

Alp Yücel Kaya

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le 1er juillet 1852, le gouvernement de Louis Napoléon décrète une réorganisation administrative, visant à la mise en œuvre d’une nouvelle enquête agricole : la formation des commissions cantonales de statistique1. Les contestations de divers groupes locaux et les désordres causés par les agents administratifs pendant l’exécution de l’enquête agricole de 1836 avaient déjà suscité des interrogations quant à l’organisation des travaux de statistique. D’une part, le recours aux agents administratifs pour la compilation des statistiques était jugé peu efficace : soit ils n’arrivaient pas à recueillir les informations nécessaires en raison de l’opposition des populations rurales, soit les informations qu’ils transmettaient ne reflétaient que les intérêts locaux ou particuliers. D’autre part, eu égard aux précédents des enquêtes et des recensements entrepris antérieurement dans le pays, l’administration centrale ne pouvait pas demander la poursuite d’une enquête au domicile pour recueilli...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540