Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Ouest et les Amériques

 | 
Marie-Christine Michaud
, 
Éliane Elmaleh

L’Ouest, entre réalité et imaginaire

La notion d’enfermement comme fin de la piste dans The Death of Jim Loney de James Welch

Marc Michaud

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

James Welch, écrivain amérindien Blackfeet, est né en 1940 dans la réserve de Browning, dans le Montana. Il fait ses études à l’université d’État à Havre, puis à l’uiversité du Montana (Missoula) où, en suivant les cours de creative writing de l’écrivain Richard Hugo, il se découvre une vocation pour les lettres. Il publie son premier roman, Winter in the Blood (L’Hiver dans le sang) en 1970, qui lui vaudra le prix Pulitzer. Il reçoit également l’American Book Award en 1986 et The Lifetime Achievement Award for Literature en 1997. Il meurt en 2003.

The Death of Jim Loney (La Mort de Jim Loney), écrit en 1979, que beaucoup considèrent comme une hypothétique suite de Winter in the Blood (dont une adaptation cinématographique est sortie en 2013 aux États-Unis), narre l’histoire d’un jeune sang-mêlé indien pris entre deux mondes, à savoir le monde moderne, le monde des Blancs, celui de son père, et le monde indien, celui de sa mère et de ses ancêtres. Tout comme Winter in the Blood, The ...

Auteur

Université catholique de l’Ouest, CRILA

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540