Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les évêques français de Verdun à Vatican II

 | 
Frédéric Le Moigne

Première partie. La jeunesse épiscopale (1927-1940)

Introduction à la première partie

Texte intégral

1Cette génération étant née dans les tranchées, avant que de naître à l’épiscopat, il convient de lui reconnaître son statut d’élite française avant celui d’élite catholique. Un tel héroïsme qui imposait une centralité nouvelle dans la nation comme dans l’Église reposait toutefois sur une humanité douloureuse : les anciens combattants étaient entrés dans l’épiscopat, certes avec la reconnaissance de leurs médailles, mais en professant un discours pacifiste peu goûté des membres de l’ancienne garde hiérarchique au patriotisme aussi exclusif que pouvait l’être celui du général de Castelnau. Désignés, après la condamnation de l’Action française, par Pie XI et le nonce Maglione, pour bâtir un nouvel épiscopat, ces évêques bénéficiaient de cette très forte légitimation de départ sur leurs prédécesseurs toujours en poste, en fin de course et mal remis de la crise de 1926-1927. Avec la mise en œuvre de l’Action catholique spécialisée, les circonstances étaient également réunies pour leur permettre de développer un discours de rupture sur celui de défense qui cantonnait les catholiques à la marge. Optimisme et conquête étaient les deux maîtres-mots du nouveau discours hiérarchique. La conjoncture intérieure difficile du milieu des années 30 - sans remettre totalement en cause cet élan et cette identité toujours affirmée -, favorisa davantage la défense et put à certains moments relancer l’ancienne garde hiérarchique pourtant marquée pat les disparitions. Le péril extérieur, et les gestes favorables à l’Église qu’il entraîna de la part de la IIIe République finissante, modifièrent la donne. Au cœur de la nation, la hiérarchie catholique joua un rôle important à la pointe de la mobilisation républicaine patriotique.

© Presses universitaires de Rennes, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540