Desktop versionMobile version
OpenEdition Books

Les évêques français de Verdun à Vatican II

 | 
Frédéric Le Moigne

Avant-propos

Full text

1Ce livre est la version abrégée d’une thèse de doctorat dirigée par Michel Lagrée. Ce dernier avait eu le courage de relire une grande partie du manuscrit universitaire à l’hôpital, avant de participer à Rennes 2, en novembre 2000, à l’une de ses dernières soutenances en compagnie de Nadine-Josette Chaline, Philippe Portier, Jacques Prévotat et Yvon Tranvouez. La disparition prématurée, le 21 octobre 2001, après quatre années de souffrance, de ce très grand chercheur aux qualités humaines unanimement reconnues m’a profondément marqué.

2La publication de la thèse a ensuite été portée par Etienne Fouilloux et Yvon Tranvouez. Sans leur constant soutien scientifique et amical symbolisé par cette préface, ce livre n’aurait jamais vu le jour. Je leur exprime ici ma profonde reconnaissance. Patrick Harismendy a également participé au travail d’édition.

3Je suis redevable aux archivistes qui m’ont accueilli dans leurs fonds ecclésiastiques – Henri Baudry (Luçon), Jean Duré (Rennes), Félicien Machelart (Cambrai), Irénée Noye (Saint-Sulpice), Pierre Sourisseau (Issy), André Moisan (Vannes) –, et à Marie-Louise Gaultier-Voituriez de l’Institut Marc Sangnier. Ceux qui m’ont reçu le plus souvent, le Père Philippe Ploix et Vincent Thauziès, responsables des Archives historiques de l’archevêché de Paris, recevront par ces lignes un témoignage particulier d’immense gratitude et d’amitié.

4Je sais gré également aux historiens qui ont répondu à mes interrogations (Fabrice Bouthillon, Jean-Marie Mayeur, René Rémond, Christian Sorrel). J’y associe Jean-Luc Marais qui a guidé, à Angers, mes premiers pas dans la recherche.

5Je pense enfin à ma famille, à mon père en particulier pour son aide photographique et je dis naturellement tout mon amour à Marion qui a accompagné au quotidien cette recherche, et à Martin qui a vu sa conclusion.

© Presses universitaires de Rennes, 2005

Terms of use: http://www.openedition.org/6540