Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Cornes et plumes dans la littérature médiévale

 | 
Fabienne Pomel

Éléments de bibliographie

Texte intégral

Bachelard G., L’air et les songes, essai sur l’imagination du mouvement, Corti, 1943.

Bader F., « Le nom de la corne et ses métaphores dans les langues indoeuropéennes anciennes », dans Mélanges de linguistique et de littérature anciennes offerts à C. Moussy, Paris, Peeters, 1998, p. 3-13.

Cornilliat François, « Or ne mens ». Couleurs de l’éloge et du Blâme chez les Grands Rhétoriqueurs, Paris, Champion, 1994. Voir le chapitre « les rimes cornantes » p. 308 et suiv.

Davy M.-M., L’oiseau et sa symbolique, Albin Michel, 1998.

Deonna W, « Du divin au grotesque. Cernunnos et le cocu », Revue d’ethnographie, t. 7, 1926, p. 28-37.

Deonna W, « Talismans en bois de cerf », Ogam, tome 8, 1956, p. 3-14.

De Tervarent G., Attributs et symboles dans l’art profane, Genève, Droz, 1997 (1958).

Durand G., Les structures anthropologiques de l’imaginaire, Bordas, 1969.

Eckard G., « Le Graal discriminant, le Cor et le Révélateur des Nartes », dans Actes du xviiie Congrès.

Gaignebet C. et Florentin M. C, Le Carnaval, essais de mythologie populaire, Paris, Payot, 1974.

Koble N., « Flagrant délit de fiction : la culpabilité dérobée dans quelques récits arthuriens (Lai du cor, Manteau mal Taillé, Continuation Perceval, Vengeance Raguidel, Tristan en prose) », dans Littérature et révélation au Moyen Age I. Visible, invisible, Littérales, n° 40, 2007, p. 29-54.

Lecco M., Il Corno magico, Alessandria, Edizioni dell’Orso, 2004.

Le Lai du cor et Le Manteau mal taillé. Les Dessous de la Table ronde, éd. et trad. N. Koble, Paris, Éditions Rue d’Ulm, 2005.

Le Lai du cor, éd. C. T. Erickson dans The Anglo-norman Text of Le Lai du cor, Londres, 1975.

Le Lai du cor, éd. Ph. Bennett dans Mantel et cor. Deux lais du xiiie siècle, Exeter, 1975.

Magnúsdóttir Asdis R., La Voix du Cor. étude d’un motif mythique dans la littérature narrative française et scandinave du Moyen âge (xiie-xive siècles), thèse de Doctorat, Université Stendhal, Grenoble III, 1997.

Magnúsdóttir Ásdís R., La voix du cor : la relique de Roncevaux et l’origine d’un motif dans la littérature du Moyen Age xiie-xive siècles, Amsterdam, Rodopi, 1998.

Meslin M., La fête des kalendes de janvier dans l’empire romain. étude d’un rituel de Nouvel An, Bruxelles, Latomus, 1970.

Naudet V., « Voix de cors. De la Chanson de Roland au Seigneur des Anneaux », dans Fantasy : le merveilleux médiéval aujourd’hui, Actes du Colloque du Crelid, A. Besson et M. White-Le Goff (dir.), Paris, Bragelone, Essais, 2007, p. 3143.

Pastoureau M., Figures et couleurs. étude sur la symbolique et la sensibilité médiévale, Paris, Le Léopard d’or, 1986.

Pastoureau M., Une histoire symbolique du Moyen âge occidental, Paris, Le Seuil, 2004.

Rousse M., « L’abbaye des Conards dans la vie sociale et culturelle de Rouen », Première Poésie de la Renaissance, autour des Puys normands, Actes du colloque de Rouen 1999, éd. J.-C. Arnould et Th. Mantovani, Paris, Champion, 2003, p. 407-431.

Sterckx C., Des dieux et des oiseaux. Réflexions sur l’ornithomorphisme de quelques dieux celtes, Bruxelles, Mémoires de la société belge d’études celtiques, 2000.

Vincensini J.-J., Motifs et thèmes du récit médiéval, Paris, 2000.

Voisenet J., Bêtes et hommes dans le monde médiéval. Le bestiaire des clercs du ve au xiie siècle, Turnhout, Brepols, 2000.

Voisenet J., Bestiaire chrétien. L’imagerie animale des auteurs du Haut Moyen âge (ve-xie siècle), Préface de P. Bonassie, Toulouse, PUM, 1994.

© Presses universitaires de Rennes, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540