Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

De Kafka à Toussaint

 | 
Pierre Bazantay
, 
Jean Cleder

Les auteurs

Texte intégral

1Michel Arouimi

2Maître de conférences en littérature comparée à l’Université du Littoral. Le fil directeur de ses recherches, illustrées par de nombreux articles, est la remise en cause de l’Harmonie dans les œuvres d’écrivains de diverses époques. Après la publication d’un recueil d’essais portant sur les arts du spectacle (L’Apocalypse sur scène, L’Harmattan, 2002), M. Arouimi a étudié l’œuvre picturale et littéraire de Carlo Levi dans un deuxième ouvrage, Magies de Levi (Schena, 2006), suivi par Les Apocalypses secrètes (L’Harmattan, 2007) qui a pour objet les réminiscences de l’Apocalypse dans certaines œuvres littéraires (de Shakespeare à Bosco). L’influence de Rimbaud sur C.-F. Ramuz et Bosco est l’objet d’un nouvel ouvrage, en voie de publication.

3Pierre Bazantay

4Professeur de littérature française à l’université Rennes 2. Il a fait sa thèse sous la direction de Francine Dugast (sur Raymond Roussel). Auteur (avec P. Besnier) du Petit dictionnaire Locus Solus (Rodopi, 1994) et il a édité notamment Les Noces de Raymond Roussel chez Pauvert en 1998.

5Marie-Françoise Berthu-courtivron

6Enseigne la littérature aux étudiants étrangers à l’université Rennes 2 ; elle a publié Espace, demeure, écriture, la maison natale dans l’œuvre de Colette (Nizet, 1992), ainsi que Mère et fille : l’enjeu du pouvoir (Droz, 1993). Elle a établi l’édition critique de quatre récits autobiographiques de Colette (Hachette, 1995), et participé à l’édition du tome IV des Œuvres de Colette dans la bibliothèque de la Pléiade (2001). Elle a également co-organisé en mars 2009 un colloque international « Colette, complexités et modernités » à l’IMEC (Caen). Marie-Françoise Berthu-Courtivron et Francine Dugast-Portes ont publié en collaboration Passion Colette aux éditions Textuel (2004) et Les Bretagnes de Colette (PUR, 2006).

7Bruno Blanckeman

8Professeur de littérature française des xx-xxie siècles à l’université de la Sorbonne Nouvelle Paris III. Auteur de plusieurs essais : Les Récits indécidables (Septentrion, 2000), Les Fictions singulières (Prétexte Éditeur, octobre 2002), Lire Patrick Modiano, Armand Colin, 2009). A dirigé plusieurs collectifs dont Le Roman français au tournant du xxie siècle (avec A. Mura-Brunel et M. Dambre, Presses Sorbonne Nouvelle, 2004) et Les Diagonales du temps (Marguerite Yourcenar à Cerisy) (Presses Universitaires de Rennes, 2007).

9Emmanuel Bouju

10Ancien élève de l’École Normale Supérieure, Professeur de littérature comparée à l’université Rennes 2. Responsable du « Groupe phi » (Groupe de recherche en poétique historique et comparée, CELAM). Il est notamment l’auteur de Réinventer la littérature : démocratisation et modèles romanesques dans l’Espagne post-franquiste (avant-propos de Jorge Semprún, Toulouse, PUM, 2002) et de La transcription de l’histoire ainsi que d’un Essai sur le roman européen de la fin du vingtième siècle (Rennes, PUR, « Interférences », 2006).

11Jean Cléder

12Maître de conférences en littérature générale et comparée, il a fait sa thèse sous la direction de Jacques Dugast (sur les rapports entre littérature et cinéma dans l’œuvre d’Éric Rohmer). Il a publié notamment Proust et les images (en collaboration avec Jean-Pierre Montier, PUR, 2003), ainsi que des livres d’entretien, parmi lesquels Marguerite Duras : Trajectoires d’une écriture (Le Bord de l’eau, 2006), préparé avec Francine Dugast. Il a publié également des articles sur l’œuvre de Marguerite Duras, Jean-Luc Godard, Peter Handke, Franz Kafka, Marcel Proust, Éric Rohmer, Jean Rouch, J. R. R. Tolkien, Wim Wenders, etc.

13Michel Collomb

14Professeur de littérature comparée à l’Université Paul-Valéry, Montpellier. Ancien éléve de l’ENS, il a soutenu sa thèse sous la direction du Professeur Jean-Yves Tadié : « Beauté et Modernité en 1925. Recherches sur le style d’époque ». Éditeur des œuvres de Paul Morand dans la Bibliothèque de la Pléiade et la Collection Blanche, aux éditions Gallimard. Spécialiste de la littérature de l’entre-deux-guerres, il a publié de nombreux articles sur Paul Morand, il est également l’auteur de traductions de Georg Simmel.

15Anne Cousseau

16Maître de conférences en littérature française à l’université de Nancy 2. Sa thèse dirigée par Francine Dugast, a été éditée chez Droz en 1999 sous le titre « Poétique de l’Enfance chez Marguerite Duras ». Elle a publié plusieurs articles et communications sur cet auteur et co-organisateur en 2005 à Nancy un colloque « Marguerite Duras. Marges et transgressions » (publié aux Presses Universitaires de Nancy en 2006). Ses travaux portent également sur le récit contemporain, et elle est par ailleurs responsable des enseignements de littérature jeunesse à Nancy 2.

17Vincent Ferré

18Maître de conférences en littérature comparée à Paris 13, ancien moniteur et doctorant à l’université Rennes 2, sous la direction d’Isabelle Nières-Chevrel (2000-2003). Travaille sur le roman européen et américain du xxe siècle : sur les genres (essai et roman) ainsi que sur la présence du Moyen Âge au xxe siècle (le Médiévalisme). Sa thèse de doctorat sur L’Essai fictionnel chez Proust, Broch et Dos Passos (2003) est à paraître chez H. Champion. A publié deux ouvrages chez Ch. Bourgois Éditeur (sur le médiévalisme) en 2001 et 2004, et dirigé le volume Cycle et collection (2008) avec A. Besson et Ch. Pradeau ainsi que Littérature, politique et Histoire au xxe siècle (2009) avec D. Mortier.

19Brigitte Galtier

20Maître de conférences à l’université de Cergy-Pontoise, chercheur en littérature moderne et psychanalyse, anime le programme « arts littéraires, arts cliniques », UMR CNRS 7187. Elle a édité deux ouvrages collectifs sous ce titre ainsi que L’Ecrit des jours. Lire les journaux personnels (H. Champion, 1997) et des articles sur les œuvres de Claire de Duras, Stendhal, Péguy, Breton, Guilloux, Beckett, Sarraute et Cohen.

21Yann Mevel

22Maître de conférences en littérature française à l’université du Tohoku, à Sendai (Japon), il est l’auteur de L’Imaginaire mélancolique de Samuel Beckett, de Murphy à Comment c’est (Rodopi, 2008), et de nombreux articles publiés dans la revue Samuel Beckett Today/Aujourd’hui. Il a co-dirigé trois colloques internationaux sur l’œuvre de Beckett et organisé, avec T. Imai, en 2009, le colloque « Orients de Marguerite Duras » (Sendai). Ses recherches portent également sur le roman français contemporain.

23Jean-Pierre Montier

24Professeur de littérature française et directeur du Centre d’études des littératures anciennes et modernes, à l’université Rennes 2. Il a publié notamment L’art sans art : Henri Cartier-Bresson (Flammarion) qui a obtenu le prix Nadar et Littérature et photographie (Presses universitaires de Rennes).

25Daniel-Henri Pageaux

26Professeur émérite à la Sorbonne Nouvelle/Paris III, co-directeur de la Revue de Littérature comparée, membre correspondant de l’Académie des Sciences de Lisbonne. Nommé en 1965 à la Faculté des Lettres de Rennes assistant de Littérature Comparée, il a été à partir de 1966 et jusqu’en 1975 collègue de Jacques Dugast.

27Joëlle Pages pindon

28Agrégée de lettres classiques, professeur de chaire supérieure, elle enseigne la littérature latine en Classe Préparatoire aux Grandes Écoles littéraires (Khâgne classique de Janson de Sailly, Paris). Auteur d’une monographie parue en 2001 (Marguerite Duras, Éditions Ellipses), elle a collaboré en 2005 au Cahier de l’Herne Duras (« L’architecture de l’invisible dans le cycle atlantique »). Membre du comité scientifique de l’Association Marguerite Duras, à travers colloques et conférences en France et à l’étranger, elle travaille sur les structures de l’imaginaire durassien. Ses dernières contributions ont paru dans la revue Thélème, Publications de l’université Complutense de Madrid, vol. 22, 2007 (« Les amants de Nevers dans Hiroshima mon amour : passion et compassion ») et dans la Revue des Lettres modernes Minard, série Marguerite Duras n° 3, 2009 (« La mère océanique de Marguerite Duras : un lieu métaphorique »).

29Emmanuel Tibloux

30Il a enseigné à l’université Rennes 2 de 1993 à 2000. Spécialiste de Georges Bataille, il a collaboré à de nombreuses revues, notamment Les Temps Modernes. Il a été Directeur du Centre culturel français de Bilbao, puis de l’école des Beaux-Arts de Valence. Il est actuellement directeur de l’École supérieure d’art et de design de Saint-Étienne.

31Frank Wagner

32Après avoir occupé des fonctions de professeur à la faculté des Lettres de Namur, Frank Wagner est désormais maître de conférences en littérature française du xxe siècle à l’université Rennes 2. Il est membre des comités de rédaction des revues Enjeux et Vox-Poetica. Ses travaux portent principalement sur la théorie de la littérature (poétique, théorie de la lecture, de la fiction) et la littérature narrative de l’extrême contemporain. Il est à ce jour l’auteur d’une cinquantaine d’articles et de communications parus dans Poétique, Protée, Narratologie, Études littéraires, La Revue des lettres modernes, Roman 20-50…

© Presses universitaires de Rennes, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540