Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

J.-K. Huysmans

 | 
Samuel Lair

Les auteurs

Texte intégral

1Václava Bakešová

2Maître de conférences à la Faculté de Pédagogie de l’Université Masaryk de Brno en République Tchèque. Après ses études du français et du tchèque à la Faculté de Lettres, en 1996, elle est devenue assistante au Département de la langue et littérature française de la Faculté de Pédagogie. En 2002, elle a terminé ses études doctorales dans le domaine des littératures romanes en soutenant une thèse sur La Conversion de Joris-Karl Huysmans. Le thème de ses recherches porte sur les conversions littéraires au 19e et xxe siècles, sur la création des auteurs d’orientation chrétienne et sur la relation de la littérature et de la spiritualité. Actuellement elle prépare une publication sur les éléments chrétiens dans l’œuvre de Marie Noël, Suzanne Renaud et Sylvie Germain dans le cadre des projets subventionnés par la Fondation scientifique tchèque.

3Pierre Brunel

4Le Professeur Brunel s’est spécialisé dans le domaine de la littérature comparée, avec deux thèses consacrées à Paul Claudel. Il a fondé le Centre de recherches en littérature comparée en 1981. Il est le président du Collège de littérature comparée fondé en 1995. Il est docteur honoris causa de l’Université de Bâle, et membre de l’Academia Europea. Parmi les titres des innombrables ouvrages qu’il a publiés : Éclats de la violence, Corti, 2004 ; Voix autres, voix hautes, Klincksieck, 2002 ; La Critique littéraire, Que sais-je, PUF, 2001 ; Le Dictionnaire des mythes littéraires, éditions du Rocher, 2000, Dictionnaire de Don Juan, Laffont, 1999.

5Pierre Citti

6Professeur de littérature française à l’université Paul Valéry (Montpellier 3), Pierre Citti est spécialiste du symbolisme européen à la fin du xixe siècle. Il a publié deux ouvrages d’histoire de la littérature et des idées : Contre la décadence, Paris, PUF, 1984 ; Histoire de l’intelligence, 1880-1914, Saint-Étienne, Printer, 1998. Il a mené de nombreux travaux sur les grands écrivains fin-de-siècle (Mallarmé, Huysmans, Rostand, Péguy).

7Samuel Lair

8Chargé de cours à l’Institut catholique de Rennes, il a participé à l’organisation du colloque Claudel, organisé par l’ICR, en décembre 2005, aux côtés du Professeur Hue. Vice-président de la société Mirbeau, il a publié Mirbeau et le mythe de la nature, PUR, 2004 ; Mirbeau l’iconoclaste, l’Harmattan, 2008, et divers articles sur certains écrivains fin-de-siècle (Barrès, Rachilde, Geffroy, Allais, Corbière).

9Dominique Millet-Gérard

10Professeur de littérature française à la Sorbonne, agrégée de Lettres classiques et d’anglais, elle est auteur d’une thèse sur les commentaires bibliques de Claudel, qu’elle a par ailleurs contribué à rééditer (Anima et la Sagesse, Lethielleux, 1990 ; Le Poète et la Bible, Gallimard, 2 volumes) ; spécialiste de la littérature d’inspiration spirituelle (Huysmans – édition d’En Route en Folio, plusieurs articles –, Bloy, Bernanos) et s’intéressant à la continuité de la tradition latine européenne, jusqu’à l’époque moderne (Le Chant initiatique. Esthétique et spiritualité de la bucolique, ad Solem, 2000). A récemment achevé de publier la correspondance de Claudel avec les ecclésiastiques de son temps (Champion, 3 volumes) et travaille actuellement à un livre sur la réception du Cantique des Cantiques, à paraître chez Droz.

11Marie-Victoire Nantet

12Elle est éditrice du Bulletin de la Société Paul Claudel, Auteur de divers articles sur Camille et sur Paul Claudel traitant de l’élaboration de leur personnage, à travers les images de soi, les récits de leur vie, les fictions tirées de leur oeuvre. Dernière parution sous sa direction : Claudel et la Hollande, éd. Poussière d’or, 2009. À paraître sous sa direction : Camille et Paul Claudel, constitution et usage des archives, (colloque d’Amiens).

13Bernard Poche

14Chercheur au CNRS, à Grenoble. Ses travaux ont porté sur la théorie de la localité et l’identité culturelle des groupes sociaux territoriaux, en France et en Europe, puis sur les langues minoritaires, enfin sur la littérature à Lyon entre 1890 et 1940.

15Carine Roucan

16Enseignante, elle prépare une thèse sur la dimension autofictionnelle des quatre derniers romans de Huysmans (Là-Bas, En Route, La Cathédrale et L’Oblat), au CEREDI, université de Rouen. Elle a publié quelques articles, notamment : « Gourmont et Huysmans, deux mystiques fin-de-siècle », in Actualité de Remy de Gourmont, sous la direction de Vincent Gogibu, éditions du Clown Lyrique, 2008 ; « Le Roman de Durtal, entre autobiographie et fiction », in Écritures de soi, actes du colloque de l’ADICORE, sous la direction de Norbert Col, L’Harmattan, 2007.

17Jérôme Solal

18Membre de l’équipe ELH-PLH de l’Université de Toulouse-Le Mirail, il a publié divers articles sur J.-K. Huysmans et la littérature de la fin du xixe siècle, l’édition critique de Gilles de Rais. La Magie en Poitou (Paris, Mille et une nuits, 2007), ainsi que Huysmans et l’homme de la fin (Caen, Minard, coll. La Thésothèque, 2008).

19Arnaud Vareille

20Enseignant, il prépare une thèse consacrée à l’étude de la conversation dans l’œuvre romanesque d’Octave Mirbeau. Plus généralement, ses travaux portent sur la littérature engagée de la fin du xixe siècle et du début du xxe, ainsi que sur les interactions entre les modalités d’écriture et les représentations sociales. Auteur de plusieurs articles consacrés à Mirbeau et à divers autres écrivains (Allais, Vallès, Ghil), ainsi que d’une édition des Dialogues tristes d’Octave Mirbeau.

21Alain Vircondelet

22Docteur ès lettres, il a enseigné la littérature française des xixe et xxe siècles à la Faculté des Lettres de l’Institut Catholique de Paris durant près de vingt années.

23Enseignant-chercheur, il a publié un grand nombre d’ouvrages consacrés à des figures emblématiques de la littérature, de l’art et de la spiritualité : Blaise Pascal, Albert Camus, Marguerite Duras, Jean-Paul II, Charles de Foucauld, Jean de la Croix, Arthur Rimbaud, Antoine de Saint-Exupéry, Balthus, Séraphine de Senlis, Huysmans…

24Concernant Joris-Karl Huysmans, on lui doit une biographie (Plon, 1990), un essai sur Sainte Lydwine de Schiedam (Maren Sell, 1989), une nouvelle édition de La Cathédrale (Le Rocher, 1992). Il a dirigé de nombreux colloques sur l’auteur d’À Rebours et particulièrement celui consacré à Huysmans, entre grâce et péché (Beauchesne, 1995).

25Il est membre du corps académique de l’Académie Catholique de France, chevalier des Arts et des Lettres, Chevalier dans l’Ordre National du Mérite et Président du Prix Marguerite Duras.

© Presses universitaires de Rennes, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540