Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La justice pénale sous la Révolution

 | 
Emmanuel Berger

Chapitre II. La justice correctionnelle

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les travaux consacrés à la justice correctionnelle sous la Révolution sont peu nombreux. Cette situation est propre à la période dans la mesure où les tribunaux correctionnels du xixe siècle ont fait l’objet de plusieurs recherches importantes1. Elle s’explique en partie par l’attrait que suscitent les crimes politiques ou de sang jugés par les tribunaux criminels ou d’exception. L’étude de la justice correctionnelle révolutionnaire présente pourtant plusieurs intérêts. D’une part, les juridictions correctionnelles ne jugent pas uniquement des voleurs, des escrocs ou des auteurs de sévices et mauvais traitements. Elles se prononcent également sur des délits politiques (police des cultes), civiques (vagabondage) et économiques (contrebande de marchandises anglaises) dont les enjeux sont tout aussi importants que les assassinats ou le brigandage. Ces délits constituent une criminalité quotidienne qui touche de larges pans de la population qu’elle soit rurale ou urbaine. D’autre part, ...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540