Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les sièges de Rhodes

 | 
Nicolas Faucherre
, 
Isabelle Pimouguet-Pédarros

Le siège de Rhodes par Mithridate (88 av. J.-C.)

Jean Peyras

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le siège de Rhodes de 88 av. J.-C., que nous connaissons surtout grâce à Appien (La Guerre de Mithridate, XII, 94-107), fut avant tout l’aboutissement de la campagne victorieuse de Mithridate désirant consolider sa conquête en Asie Mineure. Les insulaires, liés à Rome par un foedus iniquum dont la rupture eût mis en cause leur existence, n’avaient d’autre choix que la résistance. Supérieurs en moyens maritimes et terrestres, les Pontiques se heurtèrent à des Rhodiens qui, techniquement et moralement mieux armés, infligèrent des pertes importantes sur mer à leurs adversaires, tandis que les défenses urbaines et portuaires ne furent jamais entamées. Le retrait des attaquants permit aux Rhodiens de jouer un rôle limité dans la victoire de Sylla, d’obtenir des territoires et d’être inscrits parmi les amis de Rome. Ce siège est un bon exemple de la possibilité d’une défense efficace contre des forces royales hellénistiques, entrevues dès 357-356 dans le manuel d’Énée le Tacticien et mise...

© Presses universitaires de Rennes, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540