Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Pline le Jeune ou le refus du pessimisme

 | 
Étienne Wolff

Bibliographie succinte

Texte intégral

On trouvera une bibliographie détaillée, jusqu’au milieu des années quatre-vingt, dans l’article d’É. Aubrion « La “Correspondance” de Pline le Jeune : Problèmes et orientations actuelles de la recherche », cité ci-dessous. On complètera avec la bibliographie synthétique donnée par N. Méthy dans L’information littéraire 2002, n° 3, p. 34-37. Pour plus de détail, on recourra aux instruments bibliographiques habituels, Année philologique, Gnomon, etc., auxquels on ajoutera désormais les CD-Rom de recherche et Internet.

Éditions et/ou traductions françaises récentes

Pline le jeuneLettres, texte et traduction par AM.Guillemin et M. Durry, Paris, Les Belles Lettres, 1927-1948 (rééd. pour certains vol.), 4 vol. (texte et traduction).

—, Correspondance, traduction et présentation par Y. Hucher, Paris, 10/18, 1966 (traduction seule, classement thématique des lettres).

Pline, Lettres, présentation et traduction par A. Flobert, Paris, Flammarion, 2002 (traduction seule, de ton plus moderne que les deux précédentes, excellentes introduction et notes).

Études (titres essentiels et/ou récents)

Achard (G.), La Communication à Rome, Paris, Les Belles Lettres, 1991.

André (J.-M.), « Pensée et philosophie dans les Lettres de Pline le Jeune », Revue des Études latines, 53, 1975, p. 225-247.

—, La Villégiature romaine, Paris, PUF, 1993.

Aubrion (É.), « Pline le Jeune et la rhétorique de l’affirmation », Latomus, 34, 1975, p. 90-130.

—, « La “Correspondance” de Pline le Jeune : Problèmes et orientations actuelles de la recherche », Aufstieg und Niedergang der römischen Welt II, 33, 1 (1989), p. 304-374.

Aumont (J.), Métrique et stylistique des clausules dans la prose latine : de Cicéron à Pline le Jeune et de César à Florus, Paris, Champion, 1996.

Birley (A. R.), Onomasticon of the Younger Pliny : Letters and Panegyric, Munich, Saur, 2000.

Bornecque (H.), Les Clausules métriques latines, Lille, Université de Lille, 1902.

Buetler (H. P.), Die geistige Welt des jüngeren Plinius. Studien zur Thematik seiner Briefe, Heidelberg, Winter, 1970.

Cameron (A.), « The fate of Pliny’s Letters in the late Empire », Classical Quarterly, N.S., 15, 1965, p. 288-298, avec un « Addendum », ibid.17, 1967, p. 421-422.

Cizek (E.), L’Epoque de Trajan : circonstances politiques et problèmes idéologiques, trad. fr., Paris, Les Belles Lettres, 1983.

Cova (P. V.), La Critica letteraria di Plinio il Giovane, Brescia, La Scuola, 1966.

Cugusi (P.), Evoluzione e forme dell’epistolografia latina nella tarda Repubblica e nei primi due secoli dell’Impero,, Rome, Herder, 1983.

—, « L’epistolografia. Modelli e tipologie di comunicazione », dans Lo Spazio letterario di Roma antica, Rome, Salerno Editrice, 1989-1991, 5 vol., t. II, p. 379-419.

Dragicevic (N.M.), Essai sur le caractère des Lentes de Pline le Jeune Mostar, 1936.

Gamberini (F.), Stylistic Theory and Practice in the Younger Pliny, Hildesheim, Georg Olms, 1983.

—, « Materiali per una ricerca sulla diffusione di Plinio il Giovane nei secoli xv e xvi » Studi Classici e Orientali, 34, 1984, p. 133-170.

Gazich (R.), « Retotica dell’ostensione nelle lettete di Plinio », dans Cova (P.V.), Gazich (R.), Manzoni (G.E.), Melzani (G.), Letteratura latina dell’Italia settentrionale. Cinque studi, Milan, Vita e Pensiero, 1992, p. 142-195.

Grmek (M. D.), « Les circonstances de la mort de Pline : commentaire médical d’une lettre destinée aux historiens », Helmantica, 37, 1986, p. 26-43.

Guillemin (A.-M.), Pline le Jeune et la vie littéraire de son temps, Paris, Les Belles Lentes, 1929.

—, « La culture de Pline le Jeune », Mélanges dédiés à la mémoire de Félix Grat, Paris, Pecqueur-Grat, 1946-1949, 2 vol., t. I, p. 77-88.

Jal (P.), « Pline épistolier, écrivain superficiel ? Quelques remarques », Revue des Études latines, 71, 1993, p. 212-227.

Jeune (S.), « Un réquisitoire inédit de Taine contre Pline le Jeune », Revue des Etudes anciennes, 70, 1968, p. 353-359.

La Laurentine et l’invention de la villa romaine,, Paris, Editions du « Moniteur », 1982.

Lilja (S.), « On the nature of Pliny’s lettets », Arctos, N.S., 6, 1969, p. 61-79.

Malissard (A.), « L’histoire : écriture ou vérité ? À propos de Pline (Ep, 6, 16 et 20) et de lacke (Ann., 14, 3-9) », dans Mactoux et E. Geny (éd.), Mélanges Pierre Leveque, Paris, Les Belles Lettres, 1988-1995, 9 vol., t. V, p. 227-243.

Martin (R.) et Gaillard (J.), les Genres littéraires à Rome, Paris, Scodel, 1981, 2 vol., 2e éd. Nathan, 1990.

Martin (R.), « Pline le Jeune et les problèmes économiques de son temps », Revue des Etudes anciennes, 69, 1967, p. 62-97.

—, « La mort étrange de Pline l’Ancien ou l’art de la déformation historique », Vita Latina 73, 1979, p. 12-21.

Merwald (G.), Die Bucbkomposition des Jüngeren Plinius, Diss. Erlangen-Nuremberg, 1964.

Molin (M.) « Le Panégyrique de Trajan : éloquence d’apparat ou programme politique néo-stoïcien ? », Latomus, 48, 1989, p. 785-797.

Mommsen (Th.), Étude sur Pline le jeune, trad. fr. C. Morel, Paris, 1873.

Pavis d’Escurac (H.), « pline le Jeune et la transmission des patrimoines », ktema, 3, 1978, p. 275-288.

—, « Nature et campagne dans la correspondance de pline le jeune », ktema, 16, 1991, p. 185-194.

—, « Pline le jeune et les lettres de recommandation », dans Frezouls (E.) (éd.), La Mobilité sociale dans le monde romain, Actes du colloque organisé à Strasbourg par l’Institut et le Groupe de Recherche d’Histoire Romaine, Strasbourg, Université des Sciences Humaines, 1992, p. 55-69.

Pernot (L.), La Rhétorique de l’éloge dans le monde gréco-romain, Paris, Institut d’Études augustiniennes, 1993, 2 vol.

Prete (S.), Saggi pliniani Bologne, Zuffi, 1948.

Roy (E.), « Études sur le théâtre français du xive et xve siècles. La Comédie sans titre », Revue bourguignonne de l’enseignement supérieur, XI, 1901, notamment p. XCVI-C.

Rusca (L.), Plinio il Giovane attraverso le sue lettere, Côme, Cairoli, 1967.

Saint-Denis (É. de), « Pline le Jeune et l’éducation de la jeunesse », Revue universitaire, 55, 1946, p. 9-21.

Sherwin-White (A. N.), The Letter of Pliny : a Historical and Social Commentary, Oxford, Clarendon Press, 1966.

Syme (R.), Tacitus, Oxford, Clarendon Press, 2 vol., 1958.

Thraede (Kl.), Grundzüge griechisch-römischer Brieftopik, Munich, Beck, 1970.

Trisoglio (F.), La Personalità di Plinio il Giovane nei suoi rapporti con la politica, la società e la letteratura Turin, Accademia delle Scienze, 1972.

Vidman (L.), Étude sur la correspondance de Pline avec Trajan, Prague, 1960, rééd. Rome, L’Erma di Bretschneider, 1972.

Wolff (É.), « Pline et Cicéron : quelques remarques », à paraître dans les Actes du IIIe Colloque International Le genre épistolaire et ses prolongements européens, Tours, 25-27 septembre 2002.

—, « Quelques éléments sut la survie de Pline de Jeune jusqu’au xvie siècle », à paraître dans Antiquité tardive et humanisme. Mélanges François Heim.

© Presses universitaires de Rennes, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540