Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Lectrices d'Ancien Régime

La lecture et le lectorat ont fait, depuis une vingtaine d’années, l’objet de nombreuses études, qui ont mis en évidence des disparités importantes entre un lectorat masculin et féminin. La lecture est un lieu socialement construit de la différence des sexes. Se manifeste, dès le XIVe siècle, un processus de sécularisation dans les pratiques de lecture à mettre en relation avec un phénomène de désacralisation du livre. La lecture au féminin est l’enjeu de débats moraux où s’y affirme sa da...


Lire la suite
  • Éditeur : Presses universitaires de Rennes
  • Collection : Interférences
  • Lieu d’édition : Rennes
  • Année d’édition : 2003
  • Publication sur OpenEdition Books : 18 juillet 2016
  • EAN (Édition imprimée) : 9782868478221
  • EAN électronique : 9782753546080
  • DOI : 10.4000/books.pur.35489
  • Nombre de pages : 722 p.
Isabelle Brouard-Arends
Introduction

Première partie. Pratiques de la lecture-civilité et sociabilité

Deuxième partie. De la lecture à l’écriture – enjeux identitaires – intertextualité – figures de l’auteure

Troisième partie. La lectrice, entre réalité et représentation

I. Le roman de la lectrice

Florence Dujour
Lectrice de mère en fille ou des inconvénients d’avoir une mère et une grand-mère lectrice

Les mémoires d’Anne-Marie de Moras, Comtesse de Courbon, écrits par elle-même ; adressés à Mlle d’Au ***, Pensionnaire au Couvent du Cherche-Midi, Mouhy, 1739.

© Presses universitaires de Rennes, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540