Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Ouvriers bretons

 | 
Vincent Porhel

Chapitre IV. Une autre réalité de l’industrialisation en Bretagne dans les années 68, le conflit Doux à Pédernec (4 décembre 1973-29 avril 1974)

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Deux ans après la grève victorieuse et médiatisée du Joint Français, le conflit qui éclate aux abattoirs Doux de Pédernec prés de Guingamp met en évidence une industrialisation diffuse qui brouille les représentations sociales. Alors que les conflits antérieurs séparent de fait contestation paysanne et contestation ouvrière, la grève de Pédernec mêle ces deux contestations et, de plus, de façon antagonique. Les méthodes de lutte portées par les comités de défense électrisés par le conflit LIP à Besançon, les hésitations de la CFDT appuyée sur sa politique de régionalisation par le soutien affirmée lors du conflit du Joint Français, la nouvelle hargne du patronat symbolisée ici par la personnalité de Charles Doux, l’ambivalence des positionnements paysans, tout concourt à donner à ce conflit localisé des caractéristiques marquant un tournant des luttes usinières en Bretagne alors même que la crise se profile. Il s’agit aussi de changer d’échelle en abandonnant les structures industri...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540