Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Mobilités et modes de vie

 | 
Philippe Gerber
, 
Samuel Carpentier

Introduction

Philippe Gerber et Samuel Carpentier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Comme Tintin, la ville moderne bouge sans cesse et avec elle, ses habitants sous la pression de l’attente de liberté et de mobilité, d’urbanité et d’accessibilité, dans le temps et dans l’espace. Cette mobilité généralisée est devenue plus qu’une faculté, c’est une manière d’être, un mode de vie. Pour le meilleur et pour le pire. »
Diane Hennebert, Tintin et la ville, 2004.

Durant les dernières décennies, le développement concomitant des réseaux de transport et des réseaux de communication a profondément bouleversé le rapport à l’espace des sociétés contemporaines (Castells, 1996 ; Dupuy, 1991). Ces innovations techniques et technologiques ont contribué à l’avènement d’une société où l’injonction à la mobilité semble n’avoir jamais été aussi forte. À l’instar de ce que déclare Georges Amar (2010) dans son livre Homo mobilis, la portée (plus loin), la vitesse (plus vite) et le débit ou la fréquence (plus souvent) seraient considérées comme des consécrations à la mobilité, la vitesse ...

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540