Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Frontières oubliées, frontières retrouvées

 | 
Michel Catala
, 
Dominique Le Page
, 
Jean-Claude Meuret

Troisième partie. Frontières retrouvées

Le paradoxe des frontières dans la transmission des idées : le cas franco-catalan (xixe-xxe siècles)

Jordi Riba

Résumé

Il y a dans cet écrit l’idée de dégager le fait paradoxal qui se produit dans les transmissions des idées aux XIXe et XXe siècles entre la France et la Catalogne et que l’on pourrait résumer dans le sens que plus des frontières physiques ont existé, plus les échanges d’idées se sont produits. Et par contre, au moment où les frontières physiques ont tendu à disparaître, il s’est produit le fait étonnant que cette disparition n’a pas provoqué l’augmentation des échanges mais tout au contraire la réapparition de nouvelles frontières, plus fortes encore, qui ont empêché la communication fluide entre les cultures voisines.

It is in this idea of writing clear the paradoxical fact that occurs in the transmission of ideas in the nineteenth and twentieth centuries between France and Catalonia, and that could be summed up in the sense that the more physical barriers existed, more exchanges of ideas occurred. And cons, when physical boundaries tended to disappear, there was the astonishing fact that this disappearance has not caused the increase or exchanges but rather the resurgence of new frontiers, even stronger Which prevented the fluid communication between neighboring cultures.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Je me propose dans cet écrit de dégager le fait paradoxal qui se produit dans les transmissions des idées entre la France et la Catalogne aux XIXe et XXe siècles et que l’on pourrait résumer dans le sens que plus les frontières physiques ont existé, plus les échanges d’idées se sont produits. Et au moment où les frontières physiques tendent à disparaître, il se produit le fait étonnant que cette disparition ne provoque pas une augmentation des échanges d’idées mais la réapparition de nouvelles frontières, plus puissantes encore, qui empêchent la communication fluide souhaitable entre des cultures voisines.

Je voudrais, pour développer ce fait, utiliser certains exemples : d’une part, l’excellente transmission qui s’est produite, à la fin du XIXe siècle, entre les écrivains modernistes catalans et certains penseurs républicains français ; et, de l’autre, le fait singulier qui se produit au XXe siècle avec l’écrivain et penseur Jean Borrell (1938-1992), né en Roussillon, professeur à l...

Auteur

Université autonome de Barcelone Laboratoire d’études et de recherches sur les Logiques contemporaines de la philosophie, EA 4008, Université de Paris 8 - Vincennes-Saint-Denis

© Presses universitaires de Rennes, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540