Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Frontières oubliées, frontières retrouvées

 | 
Michel Catala
, 
Dominique Le Page
, 
Jean-Claude Meuret

Troisième partie. Frontières retrouvées

Persistance et mutations des frontières impériales en Haute-Silésie (xixe-xxe siècle)

Frédéric Durand

Résumé

Cet article porte sur les anciennes frontières impériales du XIXe siècle, qui découpaient la Haute-Silésie (Sud-Pologne) en trois territoires distincts (autrichien, prussien et russe). Ces anciennes frontières ont été effacées à la fin de la Première Guerre mondiale. Pourtant, malgré leur abrogation officielle, elles ressurgissent aujourd’hui tant sur l’espace par des marques sur le paysage, que dans la société qui ne cesse de se souvenir et de se les représenter. Nous constatons actuellement un phénomène de reproduction des frontières. En effet, ces anciennes frontières se réinventent en changeant de sens, de signification et même de nature. Elles ressurgissent non pas en termes d’obstacle physique mais en termes de barrière culturelle et identitaire.

This paper focuses on the old imperial borders of the nineteenth century, which cuts the Upper Silesia (southern Poland) in three separate territories (Austrian, Prussian and Russian). These old borders were erased at the end of the First World War. Yet, despite their formal repeal, they resurface today on space by marks in the landscape, and in the society that continues to remember and to represent them. We are noticing a phenomenon of reproduction of borders. Indeed, the old borders re-invent itself by changing of meaning, of significance and even of nature. They reappear not in terms of physical barrier but like cultural and identity barrier.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À l’heure où les frontières étatiques tendent à disparaître au sein de l’Union européenne, notamment avec la constitution d’un espace commun de libreéchange (espace Schengen), la plupart des acteurs politiques et économiques prônent l’idée d’un effacement des frontières sur cette partie du continent. Les frontières s’effacent-elles pour autant ? Rien n’est moins sûr, du moins si l’on accepte de prendre en compte les pratiques et les représentations des sociétés. Les recherches menées ces dernières années tendent à montrer que les frontières ressurgissent en permanence1, là où on ne les attend pas2 et particulièrement dans les espaces urbains3. La frontière est un objet géographique plus complexe qu’il n’y paraît. Les frontières ne sont pas uniquement des limites de souveraineté territoriales, elles constituent des repères indispensables à l’homme. Limites organisatrices du vivant, elles rassemblent et ordonnent la diversité. En ce sens, la frontière représente une démarcation identi...

© Presses universitaires de Rennes, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540