Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Frontières oubliées, frontières retrouvées

 | 
Michel Catala
, 
Dominique Le Page
, 
Jean-Claude Meuret

Deuxième partie. Conceptions et constructions de la frontière

De la périphérie à la frontière, Madrid, ville de la marche (ixe-xie siècle)

Christine Mazzoli-Guintard

Résumé

Madrid est fondée vers 860, par l’émir Omeyyade Muhammad Ier, sur une périphérie mal dominée de l’Emirat cordouan. L’expansion du royaume castillo-léonais, conduit au déplacement de la frontière vers le sud et, de ville de la périphérie, Madrid devient une ville de la frontière.

Madrid was founded in around 860 by the Umayyad Emir Muhammad I, on a badly dominated peripheral zone of the Cordovan Emirate. The expansion of the kingdom of Castile and Leon led to a movement of the border southwards and, Madrid, which was a town in the peripheral zone, became a border city.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Fondée vers 860, Madrid demeure une petite ville des confins de l’émirat cordouan, puis du royaume de taifa de Tolède, jusqu’au moment où ce dernier est conquis par le roi de Castille, en 1085. Située à une quarantaine de kilomètres au nord du Tage, limite disputée des territoires ibériques tout au long du XIIe siècle, Madrid castillane conserve d’abord sa position de ville de marche, au rôle cependant effacé dans les activités belliqueuses de la région1. Avec le déplacement de la frontière au sud du Tage à partir du XIIIe siècle, Madrid perd définitivement son rôle originel et elle se préoccupe d’ordonner et de peupler son territoire2. Au XVIe siècle, la ville frontière devient le centre du royaume, Philippe II y installant sa cour en 15613 ; hors les années 1600-1606 où elle réside à Valladolid, la monarchie espagnole s’est définitivement fixée à Madrid qui devient officiellement capitale de l’Espagne en 19314.

Depuis les années 1950, l’archéologie a redonné un visage au rôle origi...

© Presses universitaires de Rennes, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540