Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Nouvelle Vague, nouveaux rivages

 | 
Gilles Mouëllic
, 
Jean Cleder

Notices biographiques

Texte intégral

1Patrice Allain

2Maître de conférences en Information et Communication à l’Université de Nantes. Il a travaillé sur le lettrisme et le surréalisme (il fut commissaire de l’exposition Le Rêve d’une ville, Nantes et le surréalisme) ainsi que sur le scénario français des années 30-50 (collaboration à l’Anthologie du cinéma invisible, Paris, Jean-Michel Place ; Arte). Il prépare une monographie sur le scénariste Jacques Viot. Spécialisé dans l’étude de l’art vidéo, il est à l’origine de diverses manifestations et l’auteur de plusieurs textes consacrés à cette question.

3Denis Bellemare

4Enseigne le cinéma au Baccalauréat interdisciplinaire en arts de l’Université du Québec à Chicoutimi. Ses travaux en sémiotique et en psychanalyse des arts et du cinéma se concentrent autour de la perception et de la projection. Ses recherches récentes ont porté sur le cinéma et la mélancolie. Il travaille actuellement sur le cinéma québécois et sur le cinéma portugais.

5Dominique Bluher

6Maître de conférences à l’Université Rennes 2. Elle co-dirige la revue Iris et a publié des articles sur les questions de l’auto-représentation au cinéma (qu’il s’agisse de l’institution, du film se réfléchissant lui-même, ou du réalisateur dessinant son autoportrait), sur Christian Metz et la sémiologie, le cinéma français « hip hop », et le croisement entre le cinéma, le théâtre, la vidéo et le multimédia.

7Alain Bourges

8Cinéaste et vidéaste. Auteur de textes critiques et théoriques consacrés à l’art vidéo, et de nouvelles publiées en Italie et en France. Professeur à l’École Régionale des Beaux-Arts de Rennes.

9Patrick Cérès

10Professeur de Lettres ; chargé de cours au département des Arts du Spectacle de l’Université Rennes 2. Il prépare une thèse sur l’émotion au cinéma ; travaille et publie en particulier sur Robert Bresson, Luis Bunuel, Takeshi Kitano, Kenji Mizoguchi, Jacques Tati et Wim Wenders.

11Marc Cerisuelo

12Philosophe, chercheur au CNRS et spécialiste des études cinématographiques qu’il enseigna longtemps à l’université Paris III-Sorbonne nouvelle. A notamment publié Jean-Luc Godard (L’Herminier ; éditions des Quatre-vents, 1989) et Hollywood à l’écran. Poétique et interprétation des métafilms hollywoodiens (Presses de la Sorbonne nouvelle, 2000).

13Jean Cléder

14Maître de conférences en Littérature Comparée à l’Université Rennes 2. Il travaille sur la question du récit, sur les relations entre littérature et cinéma, et sur des problèmes de représentation et de figuration. Il a écrit sur Éric Rohmer, Jean-Luc Godard, Marguerite Duras, Wim Wenders, Peter Handke.

15Gilles Delavaud

16Maître de conférences en Information et Communication à l’Université Paris 8. Il a co-dirigé en 1998, avec Jean-Pierre Esquénazi et Marie-Françoise Grange, le colloque de Cerisy : Godard et le métier d’artiste. Travaille depuis plusieurs années sur la télévision à ses débuts, la télévision et ses relations avec le cinéma.

17Jean-Pierre Esquénazi

18Professeur à l’Université de Lyon 3 ; directeur du département Communication. Il dirige les séminaires « Pratiques de l’internet » (Ersico, Lyon 3) et « Cinéma/télévision : art, culture, commerce » (Paris, BIFI). Il est l’auteur d’une soixantaine d’articles (parmi lesquels, récemment, « Le film, un fait social » dans Réseaux, 99, et « Du cadre et du cadrage » in Champs Visuels, 12-13) et de quatre livres dont Deux études sur les distorsions de André Kertesz avec Frédéric Lambert (Paris, L’Harmattan) et Télévision et démocratie (P.U.F.).

19Jacques Gerstenkorn

20Professeur en études cinématographiques et audiovisuelles à l’Université Lumière/Lyon 2

21Marie-Françoise Grange

22Maître de conférences en cinéma à l’Université de Saint-Étienne. Elle a co-dirigé la publication de Arts Plastiques et Cinéma : les territoires du passeur (Paris, L’Harmattan, 1998).

23Hervé Joubert-Laurencin

24Maître de conférences en esthétique du cinéma à l’Université Paris 7-Denis Diderot. Il est essayiste de cinéma, scénariste à l’occasion, traducteur de l’italien, spécialiste de Pasolini et du cinéma d’animation. Il travaille actuellement sur l’œuvre critique d’André Bazin, menant parallèlement son archivage et son étude. Il a été directeur du département des Arts du Spectacle à l’Université Rennes 2.

25Laurent Jullier

26Maître de conférences en esthétique du cinéma à Metz. Il a écrit sur Tati, Godard, Tex Avery, la bande-son, le cinéma post-moderne, l’imagerie numérique, la méthodologie cognitiviste, les films dada… Dernière publication : Les Images de synthèse (Paris, Nathan).

27Thierry Millet

28Chargé de cours à l’ESAV de l’Université de Toulouse Le Mirail, puis à l’École des Beaux-Arts de Toulouse. Il a soutenu en 1996 une thèse de doctorat intitulée Bruit et cinéma : de la contingence du bruit à ses mises en scène (Université Toulouse 2). Maître de conférences depuis 1996 à l’Université de Provence Aix-Marseille 1.

29Gilles Mouëllic

30Maître de conférences en Musique et Arts du spectacle à l’Université Rennes 2. Il est l’auteur, aux Éditions des Cahiers du Cinéma, d’un ouvrage intitulé Jazz et Cinéma (2000) et d’un essai, Le Jazz une esthétique du xxe siècle (Presses Universitaires de Rennes, 2000).

31Maxime Isabelle Scheinfeigel

32Maître de conférences en cinéma à l’Université Paul Valéry de Montpellier. Elle a coordonné en 1995 Admiranda n° 10, Le Génie documentaire (Projections/Institut de l’Image éditeur, Aix-en-Provence). Membre du comité éditorial de la revue Cinergon dont elle a coordonné le numéro 8/9 : La Nuit.

33Véronique Taquin (alias Tacquin)

34Agrégée de Lettres, ancienne élève de l’ENS et de l’IDHEC ; a publié des articles sur Eisenstein, Duras, Dreyer (notamment dans Cinergon), une étude sur Antigone d’Anouilh (Hachette, 1998) et un roman intitulé Vous pouvez mentir (éditions du Rouergue, 1998). Elle a réalisé un film adapté de Melville, Bartleby ou les Hommes au rebut (Sepia productions, 1993) et tourne une série intitulée : « Racontez votre vie. Vous pouvez mentir ». Son prochain roman, Vies de rechange, est à paraître aux éditions du Rouergue.

35Emmanuel Tibloux

36Directeur de l’Institut Français de Bilbao. Ancien élève de l’École Normale Supérieure, il a enseigné pendant plusieurs années la littérature et la stylistique à l’Université Rennes 2. Il a publié un certain nombre d’articles sur l’œuvre de Georges Bataille et sur la littérature française du xxe siècle, un roman sous le pseudonyme de Virgile Tavernier (Le Déclin de la beauté, 1992) et quelques textes brefs dans des revues plus ou moins confidentielles.

37Franck Wagner

38Il a consacré une thèse en Littérature française à l’analyse des procédures auto-représentatives dans les romans contemporains (Les romans métanarratifs au xxe siècle, Université Rennes 2, 1997). Spécialisé dans l’étude des phénomènes métatextuels et transtextuels. Ses travaux les plus récents consistent principalement en des questionnements d’ordre esthétique et épistémologique.

© Presses universitaires de Rennes, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540