Version classiqueVersion mobile

Le temps des lettres

 | 
Francine Dugast-Portes
, 
Michèle Touret

Corpus et méthodes

Périodisation et mémoire des œuvres : à propos du demi-siècle critique

Guy Larroux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Parler du demi-siècle critique (1950-2000), c’est céder au charme des millésimes et courir les risques de l’histoire immédiate, celle pour laquelle manque la fameuse distance. Les présentations habituelles de cette histoire récente sont celles de la mise en série chronologique, du tableau synoptique qui expose les différentes écoles et enfin celle du bilan. Domine en général une neutralité de bon aloi, avec néanmoins des exceptions, notamment lorsqu’est retenue la forme du bilan. Je songe ici au volume de la collection Littérature française (« Du Surréalisme à l’empire de la critique ») dû à Germaine Brée et à Edouard Morot-Sir, et en particulier à certain chapitre où les auteurs n’ont pas caché leur exaspération devant la prolifération critique au xxe siècle :

Ce phénomène de prolifération critique peut être étudié en trois phases. Dans la première, la littérature est mise en question ; le surréalisme offre un modèle de radicalisme critique. Dans la deuxième, la littérature se décou...

© Presses universitaires de Rennes, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search