Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La langue française : de rencontres en partages

 | 
Françoise Argod-Dutard

Annexes

Les expositions

Texte intégral

Liré

Musée Joachim Du Bellay. Jeux et divertissements à la Renaissance

1Depuis le vernissage du samedi 26 avril 2008 et jusqu’au 31 octobre 2008, l’exposition Jeux et divertissements à la Renaissance a été proposée au public par le Musée.

2Des panneaux expliquaient et illustraient les amusements de la Renaissance : danses, théâtre, jeux de sociétés, fêtes, tournois, jeu de paume… Des jeux étaient à disposition pour tester ses connaissances, s’essayer aux jeux de sociétés ou d’adresse de l’époque. La visite pouvait s’achever par le visionnage du documentaire C’est pas Sorcier sur les Châteaux de la Loire où de nombreux divertissement royaux étaient mis en scène.

3L’équipe du Musée a travaillé en collaboration avec Mme Thieffry de Witte pour l’écriture des textes et avec M. Billion pour les recherches iconographiques.

Champtoceaux

Histoires d’écriture. Maison du tourisme du Champalud

4En présence de l’artiste B. Corfat-Melun, a eu lieu l’exposition Histoires d’écriture, le samedi 17 mai 2008, de 14 heures à 18 heures.

Ancenis

Christophe Alix3. Les animations

5Chaque année la ville d’Ancenis axe ses animations sur un thème central. En 2008, s’agissant de l’année des 4e Rencontres de Liré, le thème de l’écriture a été retenu. Martine Charles, Adjointe aux affaires culturelles d’Ancenis a en effet souhaité associer l’écriture aux Lyriades de la langue française, ce qui a permis d’offrir un certain nombre d’animations transversales.

6L’exposition du Grand T, du 17 mai au 8 juin 2009, située dans la grande salle de la Charbonnière a montré l’écriture quotidienne dans tous ses états, au travers de 10 grands modules dans lesquels le visiteur a pu librement déambuler et laisser des écrits. Un certain nombre d’élèves de Mme Marché, professeur de lettres au lycée Joubert d’Ancenis, sont venus exposer leurs travaux d’ateliers d’écriture et les mettre en scène. Des ateliers d’écriture ont également été mis en place pour tout public et spécialement pour les jeunes dans la salle de la Charbonnière en partenariat avec l’association de la Turmelière avec l’écrivaine Isabelle Rossignol en résidence d’auteur à Liré. Un des ateliers tout public a permis une rencontre extraordinaire de femmes de la région des Mauges qui venaient d’écrire collectivement leur premier livre sur leurs souvenirs, Paroles de femmes ; elles ont exposé leur ouvrage à la médiathèque de la Pléiade à Ancenis et échangé avec le public. La médiathèque d’Ancenis dirigé par Fabienne Séverac et, plus précisément son secteur musique, géré par Paule Richard, a proposé également au public de tenter une expérience hors du commun : faire des tours de vélo autour de la place de la République tout en klaxonnant, sifflant et chantant pour créer une action musicale hors de toute normalité.

7Enfin, l’animation se passait aussi dans des établissements privés. Ainsi le bateau-restaurant « l’Eau à la bouche » a proposé à ses clients un jeu de mots avec des comédiens de la compagnie Olibrius, tandis que le bar « Le Joachim » organisait une carte blanche à deux auteurs, Olivier Bijou et Isabelle Rossignol, en résidence passée ou en cours à la Turmelière de Liré. Enfin, une exposition sur la naissance de l’écriture se tenait dans le hall de la mairie, pendant toute la durée de ces manifestations de l’association des Lyriades sur Ancenis.

© Presses universitaires de Rennes, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540