Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Sartre devant la presse d’Occupation

Huis clos. Comptes rendus, articles de presse et autres textes ayant paru ou ayant été rédigés sous l’Occupation

Marcel Arland

[Extrait d’une lettre à Jean Paulhan]

Texte intégral

1Vendredi [mai-juin 1944]

2J’ai vu la pièce de Sartre. Sans enthousiasme. C’est habile, moins que Feydeau : pas très neuf. Des personnages qui ne cessent de vous dire : « Je représente telle idée, telle position », et qui ne sont pas autre chose.

3Marcel Arland, Jean Paulhan, Correspondance, 1936-1945, édition établie et annotée par Jean-Jacques Didier, Paris, Gallimard, 2000, p. 301.

© Presses universitaires de Rennes, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.