Versione classicaVersione mobile
OpenEdition Books

Sartre devant la presse d’Occupation

Les Mouches. Comptes rendus, articles de presse et autres textes ayant paru ou ayant été rédigés sous l’Occupation

Pierre Ducrocq1

Révolution Nationale, 12 juin 1943

Testo integrale

  • 1 Extrait d’un compte rendu qui porte également sur La Part du feu de Louis Ducreux et qui mentionne (...)

1Il y a une famille qui fait beaucoup parler d’elle à Paris depuis quelque temps. C’est la famille des Atrides. À peine la reprise d’Électre de Giraudoux est-elle terminée, au Théâtre de l’Avenue, que la Comédie-Française nous en donne une suite […] Iphigénie à Delphes, de Gerhart Hauptmann, pendant que Charles Dullin recommence route l’histoire avec Les Mouches, de Jean-Paul Sartre.

2[…] Comment ne pas être attristé de ne pouvoir crier au miracle pour le dernier spectacle de M. Charles Dullin au Théâtre de la Cité. Dans quelle aventure vient-il encore de se lancer ?

3Les Mouches, de M. Jean-Paul Sartre, ne manquent certes pas de qualités. Il y a de longs passages remarquables, des mots saisissants, des idées scéniques. Mais l’ensemble est morne dans la véhémence. C’est exactement le cas de la jeune comédienne qui joue Électre. Elle a du tempérament, mais ce n’est pas en hurlant constamment qu’elle le prouvera.

4Décor compliqué et qui semble dater des scènes d’avant-garde d’il y a vingt ans. Est-ce pour donner une vraisemblance à la taille des mouches qu’il y a, par exemple, cet escalier et ce plan incliné qui donne assez l’impression d’un piano à queue géant ?

5Charles Dullin lui-même, le grand Charles Dullin, l’admirable Charles III, l’émouvant Crainquebille, est irrésistible en Jupiter. Les cheveux en fer forgé, borgne, boiteux, il nous donne du dieu des dieux une idée pour le moins originale. Deux choses à signaler pourtant, les costumes pittoresques des mouches et la partition remarquable du jeune compositeur Jacques Besse.

6Mais, nom de Zeus ! pensions-nous après ces mouches presque tsé-tsé, on n’attrape pas les spectateurs avec du vinaigre.

7Révolution Nationale, 12 juin 1943, p. 5.

Note

1 Extrait d’un compte rendu qui porte également sur La Part du feu de Louis Ducreux et qui mentionne Iphigénie à Delphes de Gerhart Hauptmann comme œuvre profondément originale ».

© Presses universitaires de Rennes, 2005

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540