Version classiqueVersion mobile

Les imaginaires de la ville

 | 
Hélène Menegaldo
, 
Gilles Menegaldo

Les auteurs

Texte intégral

1Auda-André Valérie – Agrégée d’anglais et maître de conférences à l’université de Provence Aix-Marseille 1. Sa thèse de civilisation britannique, intitulée Les Écrits du Monday Club (1961-1974) : contribution à l’étude de la pensée conservatrice contemporaine, étudie un courant de pensée, la droite radicale, dont les idées témoignent de l’irréductible diversité de la pensée conservatrice britannique. Elle a également consacré divers articles à la vie et aux idées politiques dans la Grande-Bretagne contemporaine.

2Arrouye Jean – Professeur émérite de l’université de Provence. Ses domaines de recherche sont la littérature contemporaine et l’analyse d’images, principalement la peinture et la photographie, ainsi que les rapporte entre textes et images. Ses derniers livres sont D’un seul tenant, matière et manières gioniennes (Aix-en-Provence, Publications de l’université de Provence, 2004), Métaphores photographiques (Paris, Créaphis, 2005) et Cézanne d’un siècle à l’autre (Marseille, Parenthèses).

3Bozzetto Roger – Professeur émérite (2005). A publié Du fantastique iconique, pour une approche des effets du fantastique en peinture (EC éditions, Paris, 2001), Les Frontières du fantastique : approches de l’impensable en littérature (en coll. avec Arnaud Huftier, Presses universitaires de Valenciennes, 2005), ainsi que 150 articles environ dans les domaines de la SF et du fantastique, dont : Le Fantastique dans tous ses états (2001) ; Passages des fantastiques, des imaginaires à l’inimaginable (2005). Il a participé à de nombreux colloques, en particulier ceux du CERLI, il fait partie du comité de lecture de Science fiction Studies. Nombre de ses interventions sont accessibles sur Internet sur les sites noosfere.com et quarante-deux.org. Il anime CARULI, un site bibliographique.

4Boof-Vermesse Isabelle MCF – Ancienne élève de l’ENS de Fontenay-Saint-Cloud, agrégée d’anglais, maître de conférences à l’université Lille III où elle enseigne la littérature américaine. Spécialiste du roman policier, elle a fait sa thèse sur Raymond Chandler et travaille actuellement sur un autre écrivain de Californie du Sud, James Ellroy.

5Breuillard Sabine – Agrégée de russe, historienne et présidente de la Bibliothèque Tourguéniev de Paris. Auteur d’une thèse sur Paul Milioukov : De l’historien à l’homme politique, formation d’une pensée politique, 1869-1905, et d’une bibliographie des œuvres de Milioukov. Plusieurs articles sur le libéralisme russe, le Mouvement Mémorial (Mémoire du Goulag) et l’émigration russe. Travaux sur Harbin.

6Charpentier Marc – Germaniste retraité. A publié Kunstbilder und die Entdeckung der Fremdkultur, Fremdsprachendidaktik, éd. Peter Lang, 1998, Francfort-sur-le-Main, 1996 ; « Wim Wenders’ Affinität mit der Romantik », revue Sequenz, n° 10, Goethe-Institut Nancy, 1996 ; « Ikonographie und Ideologie », n° 12 de la même revue, 2001.

7Costa de Beauregard Raphaëlle – Professeur des Universités ; titulaire d’un doctorat d’État sur l’image publié en deux parties : Nicholas Milliard et l’imaginaire élisabéthain (Paris, CNRS, 1991) et Silent Elizabethans – The Language of Color in the Miniatures of Nicholas Hilliard and Isaac Oliver (Montpellier, CERRA, 2000). Elle enseigne en parallèle depuis vingt ans le cinéma anglo-américain ; elle a fondé la SERCIA et a participé activement au développement des études de cinéma au cœur des études universitaires anglophones, par des cours de concours, des colloques, et des publications – revue Ciném Action en particulier.

8De Daran Valérie – Maître de conférences au département d’allemand de l’université de Poitiers depuis 1995. Traductrice littéraire (auteurs contemporains de langue allemande : G.-P. Eigner, K.-M. Gauss, N. Gstrein, G. Loidolt). Auteur d’une thèse sur la critique d’art à Vienne de 1890 à 1914. Actuellement, recherches sur la traduction et la réception de la littérature autrichienne contemporaine en France. Ed. : Sprachtransfer als Kulturtransfer (Stuttgart, Verlag Hans-Dieter Heinz, 2002).

9Duperray Max – Professeur à l’université de Provence, spécialiste de littérature fantastique et de théorie littéraire. A publié Lecture de Frankenstein (Presses universitaires de Rennes), Le Roman noir anglais dit gothique (Ellipses), La Folie et la méthode : essai sur la déréalisation en littérature (L’Harmattan), Les Confessions de Thomas de Quincey (Armand Colin) et Dracula de Bram Stoker (Armand Colin).

10EssaÏan Élisabeth – Diplômée de l’Ecole d’architecture de Paris-Belleville, enseignante dans les écoles d’architecture de Paris-Belleville, Marne-la-Vallée, Normandie, ainsi qu’à l’Ecole nationale supérieure de paysage de Versailles. Mène depuis 10 ans des travaux de recherches portant sur l’urbanisme soviétique et post-soviétique. Le Plan général de reconstruction de Moscou de 1935. La ville, l’architecte et le politique. Héritages culturels et pragmatisme économique, thèse de doctorat en architecture, sous la direction de Jean-Louis Cohen, université Paris VII, Vincennes Saint-Denis, décembre 2006.

11Gendratjlt Camille – Historienne de formation, également traductrice, est docteur en études cinématographiques de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne. Elle a consacré sa thèse aux Images et imaginaires de Naples dans le cinéma italien de 1980 et 1998 (L’Harmattan, à paraître). Auprès de l’université Paris III, elle poursuit son travail sur les représentations de l’espace urbain en assurant un cours intitulé « Le cinéma italien dans la ville (1945-2005) ».

12Guillatjd Lauric – Professeur de littérature et de civilisation américaines à l’université du Maine, auteur de plusieurs ouvrages, notamment Frontières barbares (E-dite, 2000), et La Terreur et le sacré (Michel Houdiard Ed., 2004) et Jules Verne face au rêve américain (Michel Houdiard Ed., 2005). Il a signé de nombreux articles sur le fantastique anglo-saxon et la genèse de la culture américaine. Il a traduit l’Essai sur le paysage américain de Thomas Cole, ainsi que des nouvelles de W. C. Bryant, W. G. Simms et C. P. Gilman.

13Heller Léonid – Professeur de littérature russe à l’université de Lausanne. A publié De la science-fiction soviétique (Paris, 1978), Vselennaja zapredelom dogmy (Londres, 1985), Slovo mera mira. Stat’i o russkoj literature XX veka (Moscou, 1994), Histoire de l’utopie en Russie (en collab. avec Michel Niqueux, Paris, 1995), Le Réalisme socialiste. Usages à l’intérieur, image à exporter (en collab. avec Antoine Baudin, Berne, 1998) ainsi que des articles sur l’œuvre d’E. Zamiatine, la SF, l’utopie, le réalisme socialiste, l’avant-garde littéraire et artistique. A édité Le Livre d’or de la science-fiction soviétique (Paris, 1986), Autour de Zamiatine. Actes du colloque de Lausanne (Lausanne, 1989), Amour et érotisme dans la littérature russe du xxe siècle (Berne, 1992) ainsi que les actes de plusieurs colloques en russe.

14Kruth Patricia – Maître de conférences à l’université Lille 3 où elle enseigne la civilisation américaine et le cinéma. Diplômée de New York University (M.A. in Cinema Studies), elle est agrégée d’anglais et docteur en études cinématographiques (Paris III). Ancienne déléguée culturelle à Cambridge et Fellow de Darwin College, elle a enseigné le cinéma à l’université de Cambridge et été commissaire d’expositions. Ses publications incluent des articles sur les films de Scorsese et les rapports cinéma-architecture (British Film Institute, RFEA), l’espace et les émotions au cinéma (Editions du Temps), des collaborations à des catalogues d’expositions (Sainsbury Center for Visual Arts, Norwich), et la direction (avec Henry Stobart) de Sound (Cambridge University Press, 2000). Elle collabore par ailleurs à Ciném Action.

15Lee Daryl – Associate Professor de français, de cinéma et de littérature comparée à Brigham Young University, à Provo, Utah (États-Unis). Ses recherches ont porté sur la représentation de Paris dans la littérature et le cinéma, notamment l’image de la capitale sinistrée après la Commune dans des romans et poèmes. Il écrit un article sur l’esthétique kantienne dans le film policier.

16Louvel Liliane – Professeur de littérature britannique à l’université de Poitiers. Elle a écrit de nombreux articles sur la nouvelle et les rapports entre texte et image. Elle a publié trois ouvrages sur le sujet : L’Œil du texte (Toulouse, PUM, 1998), The Picture of Dorian Gray, Le Double miroir de l’art (Ellipses, 2000), Texte/image, images à lire et textes à voir (Rennes, PUR, 2002) (en cours de traduction aux États-Unis). Elle a aussi publié trois recueils d’essais sur le même sujet.

17Machu Didier – Professeur à l’université de Pau et des Pays de l’Adour, où il enseigne la littérature américaine et la lecture de l’image photographique. Il a notamment publié des études sur Toni Morrisson, Tennessee Williamsn Stephen Crane, Robert Lowell, Eudora Welty, Kazuo Ishiguro, Vladimir Nabokov.

18Marcadé Jean-Claude – Agrégé de l’université, docteur ès lettres, directeur de recherche émérite au Centre national de la recherche scientifique (Institut d’esthétique des arts contemporains Paris I Panthéon-Sorbonne), président de l’Association Les Amis d’Antoine Pevsner. Commissaire de plusieurs expositions dans des musées : Pougny (1992-1993), Le Symbolisme russe (1999-2000), Malévitch (Paris, 2003), Paris Russe, 1910-1960 (2003-2004), La Russie à l’avant-garde, 1900-1935 (Bruxelles, 2005-2006), rétrospective Malévitch (Barcelone, 2006). Auteur, entre autres, de la monographie Malévitch (1990), L’Avant-garde russe, 1907-1927 (1995), Calder (1996), Eisenstein, Dessins secrets (1998), Anna Staritsky (2000), Tvortchestvo N.S. Leskova (2006).

19Massu Claude – Professeur d’histoire de l’art à l’université de Paris I Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur l’histoire de l’architecture aux Etats-Unis dans ses rapports avec la culture et les représentations. Il a publié récemment une traduction avec préface de l’ouvrage de Frank Lloyd Wright « A Testament » (Testament, Marseille, Parenthèses, 2005).

20Mellier Denis – Professeur à l’université de Poitiers où il enseigne la littérature générale et comparée et le cinéma. Il a publié L’Écriture de l’excès. Fiction fantastique et poétique de la terreur (Champion, 1999), La Littérature fantastique (Seuil, 2000), Textes fantômes. Fantastique et autoréférence (Kimé, 2001), Les Écrans meurtriers. Essais sur les scènes spéculaires du thriller (Liège, Éditions du Céfal, 2002). Il est directeur de publication de la revue Otrante.

21Mottet Jean – Professeur d’esthétique du film à l’université de Paris I Panthéon-Sorbonne. Il est l’auteur, entre autres, de Série télévisée et espace domestique et de L’Invention de la scène américaine, parus chez L’Harmattan, et a également dirigé les ouvrages collectifs Les Paysages du cinéma et L’Arbre dans le paysage publiés chez Champ Vallon.

22Nacouzi Salwa – Maître de conférences en histoire américaine à l’université de Poitiers. Elle a publié divers articles relatifs aux questions d’ethnicité et de biculturalité au xixe et au xxe siècle. Elle travaille actuellement sur la Louisiane du xixe, et ses derniers travaux portent sur les Créoles blancs et les Cajuns. Elle a aussi consacré une partie de ses recherches à l’idéologie expansionniste (La Destinée Manifeste).

23Naugrette Jean-Pierre – Ancien élève de l’ENS, professeur à l’Institut du monde anglophone (Paris III). Spécialiste de R. L. Stevenson, il a publié R. L. Stevenson : l’aventure et son double (PENS, 1987), traduit Le Cas étrange du Dr Jekyll et de Mr Hyde et autres nouvelles fantastiques (Le Livre de Poche), Le Creux de la vague (GF-Flammarion) et le recueil Jardin de poèmes enfantins en édition bilingue chez Circé (2006). Il a coordonné avec Gilles Menegaldo le colloque international de Cerisy R. L. Stevenson – Sir A. Conan Doyle : aventures de la fiction, dont les actes ont paru chez Terre de Brume en 2003. En tant que romancier, il a publié Enigma, roman policier où se croisent les univers littéraires de Stevenson et de Doyle.

24Niqueux Michel – Professeur à l’université de CAEN-Basse-Normandie. Coauteur (avec Leonid Heller) d’une Histoire de l’utopie en Russie (PUF, 1995), directeur d’ouvrages collectifs (Vocabulaire de la perestroïka, Éd. Universitaires, 1990 ; La Question russe, Éd. Universitaires, 1992 ; « Nouveaux regards sur Esenin », Revue des études slaves, 67 [1], 1995 ; « Vieux-croyants et sectes russes », RES, 69 [1-2], 1997) ; Religion et Nation. – Cahiers de la MRSH-Caen, 43, 2005 ; traducteur et commentateur de A. Pouchkine, A. Kouprine, G. Khokhlov, S. Klytchkov, I. Kremniov (A. Tchayanov), N. Berberova, A. Droujinine, B. Savinkov, S. Kovalevskaïa, M. Gorki.

25Pichon-Bonin Cécile – Docteur en histoire de l’art des universités Paris I et de Lausanne, avec une thèse sur Peinture et politique en URSS dans l’entre-deux-guerres, L’itinéraire des membres de la Société des artistes de chevalet (OST). A écrit pour Cahiers slaves, Communisme, enseigne l’histoire de l’art dans plusieurs écoles de formation artistique. Participe au séminaire de recherches de Valérie Pozner sur la transition années 1920-années 1930 dans l’art soviétique.

26Pozner Valérie – Spécialiste d’histoire du cinéma russe et soviétique, chercheur au CNRS (Arias), membre du CA de l’Association française de recherches sur l’histoire du cinéma, mène un séminaire de recherches consacré à la transition entre les années vingt et les années trente dans le domaine artistique en Russie, au sein du Département d’histoire et théorie des arts de l’École normale supérieure.

27Scepi Henri – Professeur de littérature française (xixe) à l’université de Poitiers. Spécialiste de l’œuvre de Jules Laforgue, auquel il a consacré plusieurs ouvrages dont Poétique de Jules Laforgue (PUF, 2000). S’intéresse à l’évolution des formes et des genres poétiques à l’époque de la modernité, ainsi qu’aux questions rhétoriques et théoriques liées aux rapports du texte et de l’image (xixe-xxe s.). Dernière publication : Texte/image : nouveaux problèmes (en collaboration avec L. Louvel, PUR, 2005), Notre-Dame de Paris de Victor Hugo (Gallimard, coll. « Foliothèque », 2006).

28Siplère Dominique – Agrégé d’anglais, docteur ès lettres et professeur des Universités (Paris X). Président honoraire de la SERCIA (Société d’études et de recherches sur le cinéma anglophone) il est spécialiste du cinéma classique hollywoodien (Alfred Hitchcock). Il a récemment publié sur le Crime au cinéma (USA), Elia Kazan, Dracula (Ellipses) et les adaptations de Jane Austen au cinéma.

29Sustrac Michelle – Géographe et urbaniste. Elle a initié au sein du Plan urbanisme construction architecture du ministère de l’Équipement, le thème « Cultures et Villes » et anime un programme interministériel de recherche. Elle a dirigé le séminaire « scénographie et espaces publics, les lieux de la représentation dans la ville », piloté plusieurs actions et publications sur l’art dans la ville. Chargée aujourd’hui du programme de recherche « Cultures urbaines et espaces publics », elle est associée au Bureau de la recherche architecturale urbaine et paysagère au ministère de la Culture pour le programme « Art, Architecture et Paysages ». Elle anime un atelier autour des enjeux de culture du renouvellement urbain.

30Tillier Bertrand – Maître de conférences en histoire de l’art du xixe siècle à l’université de Paris I Panthéon-Sorbonne. Ses travaux portent sur les rapports entre art et politique. Il a récemment publié La Commune de Paris, révolution sans images ? Politique et représentations dans la France républicaine, 1871-1914 (Seyssel, Champ Vallon, coll. « Epoques », 2004) et À la charge ! La caricature en France de 1789 à 2000 (Paris, Editions de l’Amateur, 2005).

31Trouve-Finding Susan – Agrégée d’anglais, maître de conférences en civilisation britannique à l’université de Poitiers. Elle a publié plusieurs articles sur le thème des politiques sociales, notamment dans le domaine de l’éducation, de la famille et des femmes. Elle a dirigé le premier numéro (février 2006) des Cahiers du Mimmoc (revue en ligne), « Figures de l’exclusion et de l’exil ». Ses dernières publications sont parues dans Suffrage outside Suffragism Britain 1880-1914 (dirigé par Myriam oussahba-Bravard, Palgrave, 2006), Observatoire de la société britannique (2006), History of Education Journal (5, 2005), Les Services publics britanniques (dirigé par G. Leydier, PUR, 2004).

32Tsikounas Myriam – Professeur en études cinématographiques et sociologie à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne. Auteur d’une thèse sur Les Origines du cinéma soviétique, un regard neuf (Les Ed. du Cerf, 1992). Elle travaille actuellement sur les images publicitaires et sur l’écriture de l’histoire à la télévision. Dernières publications : Les Halles. Images d’un quartier (dir. avec Jean-Louis Robert, Publications de la Sorbonne, 2004) et Des murs et des hommes (dir. avec Guy Hennebelle, Panoramiques, 2004). Elle est codirecteur de publication de la revue Société et représentations (CREDHESS).

33Vanoosthuyse Michel – Professeur émérite à l’université Paul-Valéry de Montpellier. Spécialiste de la littérature narrative de langue allemande, il a notamment publié, en dehors de nombreux articles et ouvrages collectifs, Le Roman historique. Mann, Brecht, Döblin (Presses universitaires de France, 1996), Fascisme et littérature pure. La fabrique d‘Ernst Jünger (Agone, 2005), Alfred Döblin. Théorie et pratique de l’« œuvre épique » (Belin, 2005).

34Yèche Hélène – Ancienne élève de l’ENS Fontenay-Saint-Cloud, agrégée d’allemand, est docteur de l’université de Paris-Sorbonne (Paris IV, 1994). Son ouvrage consacré à l’écrivain berlinois Christoph Hein, L’Œuvre romanesque des années 80 : De la provocation au dialogue a été publié en 1998 chez Peter Lang. Elle enseigne depuis 1995 en tant que maître de conférences à la faculté des lettres et des langues de Poitiers où elle poursuit des recherches sur la littérature de l’exil et de l’ancienne RDA.

Direction de l’ouvrage

35Menegaldo Hélène – Professeur émérite à l’université de Poitiers. Auteur d’une thèse d’État et d’articles consacrés au poète Boris Poplavski dont elle a publié en russe Les Inédits (en coll. avec Alexandre Bogoslovski), deux recueils de poèmes et un volume de prose. A publié Les Russes à Paris, 1919-1939 (Autrement, 1998 ; éd. russe, Moscou, « Kstati », 2001), dirigé Figures de la marge (PUR, 2002), Psyché en tous ses états, les sciences de l’esprit en Russie et Union soviétique (Slavica Occitania, n° 18, Toulouse, 2004) et contribué à différents ouvrages collectifs.

36Menegaldo Gilles – Professeur en littérature américaine et cinéma à l’université de Poitiers. Président de la SERCIA (Société européenne d’études et de recherches sur le cinéma anglosaxon). Auteur de nombreux articles sur la littérature et le cinéma fantastique et policier. A dirigé huit numéros de la revue La Licorne consacrés au cinéma ainsi que Frankenstein, Figures mythiques (Autrement, 1999), Quatre États du gangster hollywoodien (Ellipses, 2002), HP Lovecraft (Dervy, 2002), R. L. Stevenson et A. Conan Doyle, Aventures de la fiction (Terre de Brume, 2003, avec Jean-Pierre Naugrette), Un Tramway nommé Désir : Williams, Kazan (Ellipses, 2003, avec Anne-Marie Paquet-Deyris), Dracula (Ellipses, 2005, avec D. Sipière). Dernier ouvrage paru : Jacques Tourneur (Ciném Action, mars 2006).

© Presses universitaires de Rennes, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search